typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2960258fr_FRCollectifs agroécologiquesTue, 26 Sep 2023 23:56:02 +0200Tue, 26 Sep 2023 23:56:02 +0200TYPO3 EXT:newsnews-132741Mon, 18 Sep 2023 15:32:09 +0200Couvert végétaux temporaireshttps://rd.agriculture-paca.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/couverts-vegetaux-temporaires-sur-les-cultures-perennes-des-coteaux-mediterraneens/Retours d’expériences GIEE Bilan et résultats de 5 années de suivi parcelles arboricoles et viticoles enherbées temporairement au sein de 3 Groupements d’intérêt économique et environnemental situés en Vaucluse Provence-Alpes-Côte d'Azurnews-131574Tue, 08 Aug 2023 14:27:00 +0200Découvrez la série de podcasts "Concrètement l'agroécologie" !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/decouvrez-la-serie-de-podcasts-concretement-lagroecologie/La série de podcasts "Concrètement l'agroécologie" est réalisée par la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, avec la DRAAF et les partenaires.Elle propose 5 épisodes, d’une durée de 6 à 7 minutes, dans plusieurs systèmes de production : lait, viande bovine, maraichage, ou encore houblon bio…

Écouter les podcasts "Concrètement l'agroécologie" avec les témoignages de retours d’expériences de jeunes agriculteurs, qui travaillent et progressent en groupe (GIEE, 30000, Groupes de Progrès, …), ouvrent des pistes, trouvent des solutions, et partagent des réussites. 

A partager largement !

]]>
Pays-de-la-Loire
news-128861Wed, 07 Jun 2023 14:08:25 +0200Matinale cultures à la station de Kerguéhennec – le 15 juin 2023https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/matinale-cultures-a-la-station-de-kerguehennec-le-15-juin-2023/Pour information à relayer auprès de votre réseau, vos groupes d’agriculteurs et tous vos contacts !Le service agronomie organise le 15 juin prochain une matinale cultures à la station de Kerguéhennec. Cette matinale s’adresse à un public de conseillers, d'animateurs, d'enseignants et d'agriculteurs , elle leur permettra de bénéficier des derniers résultats et conclusions de nos études.

Nous comptons sur vous pour faire connaître cet événement auprès de votre réseau, vos groupes d’agriculteurs et tous vos contacts !

Au programme, 3 thématiques seront abordées :

  • Atelier 1: Recherche d'alternatives au glyphosate en Agriculture de Conservation des Sols : focus sur la gestion des adventices. Etat des lieux du glyphosate en ACS et spécificités en Bretagne. Pistes de réflexion pour sortir de cette situation d’impasse. Présentation de deux leviers pour la gestion des adventices : enseignements et résultats exploratoires sur le travail du sol et les couverts d’interculture.      

Intervenants : Jean-Phillipe Turlin, Noémie Charriau, Gwenaël Morin 

 

  • Atelier 2 : Gestion des adventices en Maïs, adapter sa stratégie à sa situation. Approche de la parcelle au territoire. Dans un contexte de diminution des solutions chimiques comment anticiper et s’adapter aux contraintes de sa parcelle et de son environnement. Présentation de différents leviers à actionner pour la gestion des adventices du maïs. Présentation de huit modalités à l’essai sur notre plateforme. Zoom sur le diagnostic parcelle à risque : quels leviers disponibles pour limiter les transferts ?

Intervenants : Claire Ricono, Emmanuel Maillet, Patrice Cotinet, Stéphanie Montagne

 

  • Atelier 3 : Gestion de l'eau en productions végétales: Comment favoriser la réserve en eau des sols pour réduire le stress hydrique et le recours à l'irrigation ? Évaluation d’outils de pilotage de l'irrigation.Facteurs de dégradation et d'amélioration de la réserve en eau des sols. Présentation des principes de fonctionnement des OAD (bilan hydrique, sonde capacitive, sonde tensiométrique) et des suivis engagés sur la station. Dernières innovations des matériels d'irrigation (rampe, canon, goutte à goutte)

Intervenants: Daniel Hanocq, David Meallet, Denis Lebosse

Pour s'inscrire en ligne

Contacts :
Yvon Lambert
Responsable de la Station Expérimentale de Kerguéhennec
Service Agronomie Productions Végétales
Tél : 02.97.46.73.08 / Port. : 06.14.69.54.54

Martine Cohéléach

Assistante Service Agronomie Productions Végétales des stations de Auray et Kerguéhennec
T
él : 02.97.46.30.80 / Port. : 06.79.70.32.84

]]>
Bretagne
news-128540Fri, 26 May 2023 10:11:00 +0200Les trophées de l'agro-écologie Nouvelle-Aquitaine 2023-2024 sont lancés !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-trophees-de-lagro-ecologie-nouvelle-aquitaine-2023-2024-sont-lances/Ce concours récompense l'action d'agriculteurs et d'agricultrices en faveur d'une agriculture exemplaire au regard de la triple performance : économique, environnementale et sociale.Pour l'édition 2023-2024, les candidatures sont à déposer auprès de la DRAAF jusqu'au 15 juin 2023, par courrier postal, ou par courriel à l'adresse sreaa.draaf-nouvelle-aquitaine@remove-this.agriculture.gouv.fr, le cachet de la poste faisant foi ou la date de dépôt par voie électronique.

Un lauréat régional sera désigné pour chacune des 2 catégories (les lauréats régionaux concourent ensuite au prix national) :

>Prix de l’innovation : pour récompenser la démarche individuelle d'une exploitation agricole (individuelle ou sous forme sociétaire) particulièrement innovante dans la mise en œuvre de pratiques agro-écologiques.

> Grand prix de la démarche collective : ouvert aux GIEE, groupes DEPHY et 30 000 (hors émergents), ce prix souligne la priorité donnée à l’action collective d’agriculteurs engagés dans l’agro-écologie.

Tous les formulaires de candidatures sont accessibles sur le site du Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire.

 

> Le GIEE CAP lauréat du trophée régional 2022-2023

Le trophée régional de l’agro-écologie 2022-2023 a été attribué au GIEE CAP. Ce prix est une reconnaissance de la démarche collective de ce groupe d’éleveurs caprins deux-sèvriens remarquable par la thématique de travail et leurs pratiques agro-écologiques. Les travaux de ce GIEE ont également reçu une mention spéciale au jury national des trophées de l’agroécologie (catégorie démarche collective). Plus d'infos ICI.

]]>
500-GéographieNouvelle-Aquitaine
news-127827Fri, 05 May 2023 12:37:00 +0200Rallye Transfert Nouvelle-Aquitaine : valoriser les travaux des collectifs autour des alternatives aux herbicideshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rallye-transfert-nouvelle-aquitaine-valoriser-les-travaux-des-collectifs-autour-des-alternatives-a/Lauréat à l'AAP massification des pratiques économes*, le projet RALLYE TRANSFERT Nouvelle-Aquitaine (2023-2024) vise la massification des pratiques agricoles alternatives aux herbicides, sur 5 territoires de la Nouvelle-Aquitaine (Charente, Corrèze, Dordogne, Gironde, Landes), sur différentes filières (arboriculture, viticulture, grandes cultures / polyculture-élevage, horticulture/pépinière).Porté par la Chambre régionale d'agriculture et rassemblant 14 partenaires issus de différents réseaux (chambres d’agriculture, coopératives, négoces, bios, CUMA…), ce projet s'articule notamment autour de journées techniques organisées sur chacun des territoires du projet. Il s'appuie sur les travaux des collectifs accompagnés par les différents partenaires et sur l'expérience des acteurs du projet, avec la collaboration ponctuelle de TRAME.

Outre son organisation multi-acteurs, son originalité est de tester une méthodologie multi-modale de transfert, pour tenter d’atteindre in fine l’appropriation, par les agriculteurs et apprenants, des pratiques transférées.

Une journée technique est organisée sur chaque territoire : 

  • Charente / Viticulture : le 6 juillet 2023
  • Corrèze / Viticulture ; Arboriculture fruitière : pomme, noix : le 31 mai 2023 à Ligneyrac (19) et fin juin 2023 à Vigeois (19)
  • Dordogne / Viticulture ; Polyculture-élevage : le 30 mars 2023 à Colombier (24)
  • Gironde / Viticulture : en cours de calage
  • Nouvelle-Aquitaine / Horticulture-Pépinières et autres filières : le 8 juin 2023 à 9h30 à Estibeaux (40)

 

En amont de chaque journée, un questionnaire est diffusé pour préciser les besoins et ajuster l'organisation aux attentes des participants.

 

Retrouvez toutes les infos sur la page du projet : https://nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr/agro-environnement/ecophyto/transfert-de-pratiques/

*AAP Massification des pratiques économes.

]]>
500-GéographieNouvelle-Aquitaine
news-127372Mon, 24 Apr 2023 18:10:14 +0200Diffusion du premier podcast de la série « Concrètement l’agroécologie »https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/diffusion-du-premier-podcast-de-la-serie-concretement-lagroecologie/Le premier épisode de la série de podcasts intitulée « Concrètement l’agroécologie » est disponible depuis le 14 avril ! Chaque épisode donne la parole à des agriculteur.rices des Pays de la Loire, membres de groupes GIEE ou 30000, sur une thématique donnée.

Ce premier podcast a pour thème : « La création d’une filière houblon bio à l’ouest »

L’initiative lancée par la CAPDL va se poursuivre tout au long du printemps avec la mise en ligne de 4 nouveaux podcasts :

•    Le 28/04 : « Reconception des Sols en maraîchage nantais »
•    Le 07/05 « Vers des systèmes allaitants économes et autonomes »
•    Le 21/05 « Maximiser et adapter le lien à l’Herbe »
•    Le 05/06 « Mettre en œuvre l’agriculture de conservation sur un territoire à Enjeu Eau »

 
Nous vous invitons à découvrir et à relayer ces témoignages ! 

]]>
Pays-de-la-Loire
news-126947Mon, 17 Apr 2023 09:52:22 +0200Cave coopérative de la Marana, parlons, Pulvérisation! https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/cave-cooperative-de-la-marana-parlons-pulverisation/La cave de la Marana a organisé une journée de formation, le 7 avril 2023 pour sensibiliser les viticulteurs sur la nécessité d'un pulvé bien réglé.En effet, un pulvérisateur bien réglé permet de limiter les apports tout en conservant une dose optimale pour le besoin de la vigne .
Cette journée de formation, sur le réglage et l optimisation du pulvérisateur est animée par un conseiller de Pulvecenter. 


Une action de la cave pour son engagement pour une agriculture vertueuse et durable au travers du programme Ecophyto Groupe 30 000.

]]>
Corse
news-126678Thu, 06 Apr 2023 13:21:54 +0200Nouveau catalogue des GIEE et groupes Ecophyto 30 000 régionaux disponible !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveau-catalogue-des-giee-et-groupes-ecophyto-30-000-regionaux-disponible/Ce document qui a été mis à jour en 2022 recense l’ensemble des fiches descriptives des GIEE et collectifs Ecophyto 30 000 reconnus dans la région Provence-Alpes Côte d’Azur. Découvrez facilement les projets des collectifs qui vous intéressent grâce au sommaire interactif.

Accéder au catalogue 


Le catalogue 2019 avec l’ensemble des collectifs reconnus jusqu’au 31/12/2021 est également disponible sur la page régionale : ici.

]]>
Provence-Alpes-Côte d'Azur
news-125297Thu, 09 Mar 2023 12:37:00 +0100AAP régional 2023 - GIEE & Groupes 30 000https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aap-regional-2023-giee-groupes-30-000-1/L'appel à projets "pour l’accompagnement de collectifs d’agriculteurs engagés dans la transition agro-écologique" (GIEE et groupes 30 000) Nouvelle-Aquitaine est paru le 30 janvier 2023. Cet appel à projets est lancé dans l’objectif de renforcer la dynamique engagée de l’agriculture néo-aquitaine dans la transition agro-écologique en s’appuyant sur la force des collectifs d’agriculteurs. Les accompagnements finançables concernent 3 volets :

> Volet émergence : pour initier des projets de collectifs d’agriculteurs dans la perspective d’être reconnus GIEE ou groupe 30 000 au bout d’un an ;

> Volet GIEE : pour la reconnaissance en tant que GIEE et/ou le financement de l’animation de GIEE ;

> Volet groupes « 30 000 » : pour la reconnaissance et le financement de l’accompagnement des groupes engagés dans la transition agro-écologique à bas niveau de produits phytopharmaceutiques.

Cahier des charges et annexes à télécharger sur le site de la DRAAF ICI.

Date limite de réponse : 28 avril 2023. 

 

Plus d'infos sur les GIEE

Plus d'infos sur les groupes 30 000

]]>
500-GéographieNouvelle-Aquitaine
news-125302Thu, 09 Mar 2023 12:37:00 +0100Transition agro-écologique en Nouvelle-Aquitaine : tous les liens utiles en un clichttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transition-agro-ecologique-en-nouvelle-aquitaine-tous-les-liens-utiles-en-un-clic/Consultez la plateforme Nouvelle-Aquitaine qui regroupe tous les liens utiles sur la transition agro-écologique et le plan Ecophyto en Nouvelle-Aquitaine (sites, documents de référence...) :> Plateforme Nouvelle-Aquitaine

Son objectif est de faciliter l'accès aux ressources et outils disponibles : comme un classeur, il est composé de plusieurs onglets sur lesquels cliquer pour accéder à une liste de sites ou documents sur le sujet.

A mettre dans vos favoris !

Portail proposé et finalisé en mars 2023 par la Chambre régionale d'agriculture, dans le cadre de l'animation régionale des groupes de travail techniques issus de la Commission Agro-écologie Nouvelle-Aquitaine.

]]>
500-GéographieNouvelle-Aquitaine
news-123989Wed, 08 Feb 2023 11:35:27 +0100MOOC "Conseil et Innovation en agriculture" : inscription avant le 13 février !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mooc-conseil-et-innovation-en-agriculture-inscription-avant-le-13-fevrier/Le MOOC "Conseil et Innovation en agriculture" est un cours en ligne gratuit d'une durée de 6 heures, réparties entre le 13 février et le 17 mars 2023. Il s'adresse aux conseillers qui accompagnent des collectifs d'agriculteurs, des groupes multi-acteurs ou des projets de filières ou de développement local.

Ce cours aborde les différentes façons de repérer des innovations sur le terrain, l'appui à l'émergence d'innovations, la capitalisation et la diffusion de celles-ci, la posture du conseiller tout au long du processus d'innovation, ainsi que les exigences et conditions de réussite pour les organismes de conseil.

Il s'adresse notamment aux conseillers accompagnant des groupes d'agriculteurs (GIEE, groupes DEPHY...), des groupes multi-acteurs (GO PEI...), des projets de filières ou de développement local. Il peut également intéresser les étudiants qui envisagent de travailler dans le développement agricole ou rural.

Ce cours a été conçu par la Coopération Agricole, la FNCUMA, l'Institut Agro Dijon, l'ESA d'Angers, ainsi que les Chambres d'Agriculture. Il mobilise notamment des intervenants des Chambres de Bourgogne Franche-Comté, Normandie et Occitanie.


En savoir + et s'inscrire : veuillez consulter ce site.

Contact :  sylvain.sturel@remove-this.apca.chambagri.fr

]]>
Corse
news-123505Fri, 27 Jan 2023 16:21:00 +0100Appel à projets 2023 GIEE-30 000 : les candidatures sont attendues jusqu’au 30 mars 2023 inclus !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-2023-giee-30-000-les-candidatures-sont-attendues-jusquau-30-mars-2023-inclus/Pour la 5e année consécutive, un appel à projets lancé conjointement par la DRAAF et l’Agence de l’eau Loire Bretagne (AELB) a comme objectifs de favoriser l’émergence et de soutenir la mise en œuvre des projets collectifs locaux d’agriculteurs engagés dans l’agroécologie.L’appel à projet "collectifs locaux d’agriculteurs engagés dans la transition agroécologique" concerne donc les groupes d’agriculteurs, déjà structurés ou souhaitant se construire autour d’un projet d’amélioration de leurs pratiques agricoles, dans une dynamique de transition agroécologique des exploitations, avec 2 dispositifs :
  • le volet "GIEE et émergents GIEE", visant une reconception des systèmes d’exploitation et la recherche de la triple performance (économique, environnementale et sociale) 
  • le volet “30 000 fermes Ecophyto" : groupes 30 000 et émergents 30 000, visant une réduction importante voire une suppression des intrants phytopharmaceutiques ou la consolidation de pratiques déjà économes.

Pour accéder à l’appel à projets 2023 :  rendez-vous sur le site de la DRAAF

]]>
Pays-de-la-LoireGIEEEcophyto
news-123426Thu, 26 Jan 2023 11:28:22 +0100Solutions fondées sur la Nature pour la sécurité alimentairehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/solutions-fondees-sur-la-nature-pour-la-securite-alimentaire/Faites nous part de vos "Solutions !"

Afin d’illustrer ces solutions et leur mise en œuvre sur le territoire français, le Comité français de l’UICN prépare un recueil d’études de cas de Solutions fondées sur la Nature pour la sécurité alimentaire. 

POURQUOI ?
valoriser les actions mises en œuvre par les acteurs locaux en France hexagonale et en Outre-mer, compatibles avec le bon fonctionnement des écosystèmes et la préservation de la biodiversité. 

Selon la définition de l’UICN, les Solutions fondées sur la Nature (SfN) sont les actions qui s’appuient sur les écosystèmes, afin de relever les défis sociétaux comme la lutte contre les changements climatiques ou la sécurité alimentaire. En effet, les réponses à apporter à ces défis dépendent, d’une manière ou d’une autre, de la santé et du bon fonctionnement des milieux naturels, qu’ils soient terrestres, littoraux ou marins. 

merci de votre participation !

Accéder au questionnaire 

]]>
Corse
news-123121Fri, 20 Jan 2023 13:40:55 +0100Développer l'agroforesterie dans les élevages corseshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/developper-lagroforesterie-dans-les-elevages-corses/Un nouveau GIEE labellisé en Corse !

Historique du projet 

Suite à une formation réalisée à Olmi Capella en agroforesterie, un groupe de 8 – 10 éleveurs avaient étés identifiés comme porteurs de projet sur cette thématique. 

Ce GIEE regroupe des éleveurs qui souhaitent valoriser leurs ressources agropastorales. Cela se fait à partir de la ressource présente à l’état naturel et par l’implantation  d’espèces arbustives et arboricoles à fortes valeurs fourragères.
L’agroforesterie d’élevage modernise les pratiques pastorales en revalorisant la place des arbres sur les exploitations agricoles

L’idée est de réunir, à travers ce projet des éleveurs, utilisant des cheptels différents pour explorer les différentes ressources forestières pouvant être utilisées et valorisées. 

Enjeux de départ identifiés dans la zone du projet 

  • Présence d’un pâturage non maîtrisé dans la zone d’étude induisant du surpâturage
  • La ressource présente est mal valorisée
  • La région est très sensible au changement climatique de par sa faible ressource en eau durant l’été

Les enjeux 

SOCIAUX 

  • Former des éleveurs sur les techniques agroforestières
  • Diversifier des types de production et sources de revenus (bois, fourrage, litière pour les animaux, …)
  • Créer d’une dynamique de territoire autour du produire local
     

ENVIRONNEMENTAUX

  • Diversifier des ressources spontanées ou implantées
  • Créer des micro climats et régulation des températures sur ce territoire exposé au réchauffement climatique
  • Contribuer au maintien de la préservation de la biodiversité végétale et animale
  • Lutter contre la fermeture progressive des milieux et diminuer le risque incendie

 

AGRONOMIQUES

  •  Diversifier des ressources fourragères de l’exploitation pour améliorer l’autonomie alimentaire
  •  Rechercher des espèces fourragères adaptées au territoire
  •  Conforter le rôle des éléments de paysage : pour le bien-être animal, pour permettre l’aggradation de la qualité des sols en diminuant les risques d’érosion et en augmentant la matière organique

Contact

Chambre Régionale d'Agriculture de Corse
Estelle Daria FIETTE
Chargée de mission foncier
07.64.50.96.54
Estelle.Fiette@remove-this.haute-corse.chambagri.fr

]]>
Corse
news-122965Wed, 18 Jan 2023 10:15:49 +0100La cave viticole de la Marana : un groupe 30 000 pour réduire l'utilisation des phytoshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-cave-viticole-de-la-marana-un-groupe-30-000-pour-reduire-lutilisation-des-phytos/Réduire l'utilisation du glyphosate sur le vignoble de ses coopérateurs : Un projet collectif (labelisé "groupe 30 000) de lutte alternative aux phytosanitaires. "Les nouveaux enjeux environnementaux nous obligent à apprendre une nouvelle agronomie".

 

]]>
Corse
news-122187Tue, 20 Dec 2022 16:37:25 +0100Webinaire nouveaux GIEE - 30 000 / Nouvelle-Aquitainehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinaire-nouveaux-giee-30-000-nouvelle-aquitaine/Un webinaire d'échange a été proposé les 5 et 16 décembre 2022, aux animateurs des collectifs lauréats à l'AAP Groupes 30 000 / GIEE - 2022, pour faciliter le démarrage de leurs travaux. Intervenants : DRAAF et Chambre régionale d'agriculture Nouvelle-Aquitaine.Les 2 sessions ont rassemblé au total une quarantaine de participants ; elles ont permis de clarifier les attendus opérationnels et administratifs, et d'échanger plus largement sur les missions, les outils à disposition et les dispositifs GIEE et groupes 30 000.

Téléchargez la présentation.

Information, renseignements auprès de Céline Vachon - Animatrice Agro-écologie - 07 71 12 25 18

]]>
500-GéographieNouvelle-Aquitaine
news-122124Tue, 20 Dec 2022 09:16:34 +0100Transition agro-écologique : Plan régional de transfert Nouvelle-Aquitainehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transition-agro-ecologique-plan-regional-de-transfert-nouvelle-aquitaine/Présenté lors de la CAE (Commission agro-écologie) du 23 septembre 2022, le plan régional de transfert Nouvelle-Aquitaine vise à massifier la transition agro-écologique sur la région. Ce plan pluriannuel (2022-2026) a été co-construit par les acteurs agricoles, sous l’égide de la DRAAF, en s’appuyant sur les groupes de travail issus de la CAE.Il expose la stratégie régionale et le cadre dans lequel pourront s’inscrire les futures actions de transfert menées sur la Nouvelle-Aquitaine. Son objectif est de créer du lien et de favoriser l’appropriation par l’ensemble des acteurs agricoles, des pratiques éprouvées par les collectifs d’agriculteurs engagés dans la transition agro-écologique (DEPHY, groupes 30 000, GIEE notamment), pour atteindre in fine leur massification.

 

Contacts : Céline Vachon - Animatrice Agro-écologie  (07 71 12 25 18).

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-122059Mon, 19 Dec 2022 10:44:31 +0100 L’appel à projets Agriculture Ecologiquement Performante - AEP - 2022-2023 est ouvert !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lappel-a-projets-agriculture-ecologiquement-performante-aep-2022-2023-est-ouvert/Cette aide, accordée via un appel à projets, s’adresse aux groupes d’agriculteurs bretons souhaitant s'engager dans un processus de changement durable vers une agriculture écologiquement, économiquement et socialement performante. Elle soutient l’expérimentation de systèmes de productions à la fois compétitifs et durables.Les candidatures sont à déposer pour le 10 mars 2023.

https://www.bretagne.bzh/aides/fiches/agriculture-ecologiquement-performante/

 

]]>
Bretagne
news-117657Wed, 16 Nov 2022 13:46:00 +0100La suite du Webinaire prise en main et utilisation du diagnostic agro-écologiquehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-suite-du-webinaire-prise-en-main-et-utilisation-du-diagnostic-agro-ecologique/Diagagroéco-ACTASuite au webinaire de présentation de l'outil DiagAgroEco du 13 octobre dernier :

- 1 proposition de scénario pédagogique pour accompagner un groupe agroécologie en émergence

- 1 diaporama d'introduction de la séquence

et 2 vidéos :

- l'enregistrement du webinaire de prise en main de l'outil https://www.youtube.com/watch?v=jAMuq8Rnu98

- En bonus une présentation d'une enquête menée sur l'utilisation de diagnostics agroécologiques https://www.youtube.com/watch?v=13g767ZM_Yo

Ces documents sont également disponibles dans nos pages "Ressources"

]]>
Bretagne
news-119466Tue, 18 Oct 2022 10:09:14 +0200Ecophyto Dephy Plan de transfert régional Bretagne 2022-2026https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ecophyto-dephy-plan-de-transfert-regional-bretagne-2022-2026/ou comment valoriser les travaux des collectifs agroécologiques pour amplifier le changement Bretagnenews-117397Fri, 02 Sep 2022 17:12:25 +0200Recueil des fiches de fin de projet GIEEhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/recueil-des-fiches-de-fin-de-projet-giee/Le 1er recueil des fiches de fin de projet GIEE vient d'être finalisé en juin 2022 par la DRAAF Nouvelle-Aquitaine.Ce recueil compile toutes les "fiches de fin de projet" des GIEE dont le projet est terminé et qui sont disponibles.

Chaque fiche présente les principales caractéristiques du groupe et décrit les 3 principales actions menées par le GIEE.

➡️  Le recueil est accessible ICI

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-117335Thu, 01 Sep 2022 15:04:38 +0200Toutes les actus Agro-écologie dans l'agenda régionalhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/toutes-les-actus-agro-ecologie-dans-lagenda-regional-1/L'agenda régional des actus agro-écologie recense les actualités et évènements agro-écologiques organisés en Nouvelle-Aquitaine par les différents partenaires régionaux voire nationaux.Son objectif est de favoriser la diffusion des travaux des réseaux, collectifs d'agriculteurs et autres acteurs de la région, de faciliter les échanges entre les interlocuteurs régionaux mais aussi entre filières, et ainsi à terme renforcer la transition agro-écologique des exploitations de notre région.
  • Retrouvez la liste et le détail des nombreux évènements, passés et à venir, organisés sur notre région
  • Une visualisation cartographique permet en complément de repérer rapidement les différents évènements à venir.
  • Partagez vos actus (démonstrations, webinaires, visites...) en envoyant un mail à agroecologie@na.chambagri.fr, avec le flyer ou le lien html précisant date, lieu, horaires, thèmes abordés...

 

Information, renseignements auprès de Céline Vachon - Animatrice Agro-écologie  - 07 71 12 25 18

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-117321Thu, 01 Sep 2022 14:13:59 +0200Réseaux DEPHY Grandes cultures polyculture-élevages Nouvelle-Aquitaine : colloque et webinaires thématiqueshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reseaux-dephy-grandes-cultures-polyculture-elevages-nouvelle-aquitaine-colloque-et-webinaires-them/Le 8 décembre 2021, la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine a organisé en partenariat avec la DRAAF, un colloque régional DEPHY portant sur la réduction des phytos en grandes cultures polyculture-élevage dans les collectifs de la région. Ce colloque est la déclinaison régionale du colloque national pour cette filière, qui s’est déroulé en février 2021.L’objectif de cette journée était de présenter une synthèse des résultats technico-économiques obtenus par les groupes DEPHY de France et plus particulièrement de la région, tant en terme de leviers actionnés que de baisse d’IFT obtenue, et ainsi de pointer les solutions et les pistes pour réduire les phytos dans nos contextes locaux.

➡️  Retrouvez tous les éléments de ce colloque ICI.

 

Les ateliers de l'après-midi du colloque, axés sur des leviers, méthodes ou techniques permettant de réduire les phytos en GCPE, ont été, pour une majorité, déclinés sous forme de webinaires thématiques en février 2022.

➡️  Accédez aux replays de ces webinaires (playlist dédiée).

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-117319Thu, 01 Sep 2022 13:30:38 +0200DYNAMITAE : les groupes d'échange de pratiques pour favoriser la transition agro écologiquehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/dynamitae-les-groupes-dechange-de-pratiques-pour-favoriser-la-transition-agro-ecologique/DYNAMITAE est un projet régional multi-acteurs, centré sur la montée en compétences des animateurs de groupes d'agriculteurs en transition agro-écologique, via l'échange entre pairs :- 10 groupes d'échanges de pratiques (GEP) ont rassemblé 47 animateurs : échanges sur des situations dans un objectif d’amélioration continue, pour trouver collectivement des leviers d’actions

- les problématiques récurrentes abordées lors des GEP ont été compilées au sein d'un recueil 

une vidéo présente les GEP et leurs atouts.

 

Le séminaire de clôture du 30 novembre 2021 fut riche (cf. vidéo), avec :

- des échanges inter-structures qui ont souligné la pertinence de l'échange entre pairs pour favoriser les travaux des collectifs et servir la transition agro-écologique

- un travail collégial sur les besoins, attentes et perspectives pour améliorer les compétences d'animation de groupe sur la région et faciliter l'organisation de GEP intra/inter structures.

 

➡️  Retrouvez l'ensemble des productions du projet ICI et les ressources et contacts utiles en lien avec ce projet.

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-117318Thu, 01 Sep 2022 13:19:11 +0200Appel à candidature "Cap sur l'agriculture durable" 2022https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-candidature-cap-sur-lagriculture-durable-2022-2/L'appel à candidatures "Cap sur l'agriculture durable" - édition 2022, vient d'être lancé par la Fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine.Il récompense les agriculteurs qui, par leurs initiatives et leurs pratiques innovantes, concourent au développement d’une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine. Les lauréats recevront une dotation de 1 500 à 2 000 €.
  • Le dossier de candidature est à déposer au plus tard le 30 décembre 2022. Il comprend 6 questions permettant de situer l’initiative proposée. Après une présélection sur dossier, les exploitations retenues recevront la visite d’experts qui analyseront sur place l’initiative proposée en se fondant sur une grille de lecture prenant en compte les trois dimensions du développement durable : économique, environnementale et sociale.
  • Découvrez les 4 lauréats 2021 via le communiqué de presse et la vidéo de présentation.

 

Contact : Bruno MILLET - Délégué Général - 06 81 42 77 40

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-117316Thu, 01 Sep 2022 11:57:11 +0200Infographie des collectifs Nouvelle-Aquitainehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/infographie-des-collectifs-nouvelle-aquitaine/Découvrez une synthèse sous forme d'infographie des collectifs engagés dans la transition agro-écologique et reconnus par l'Etat sur la Nouvelle-Aquitaine (groupes actifs en juin 2022).Infographie des collectifs de Nouvelle-Aquitaine]]>Nouvelle-Aquitainenews-116965Tue, 23 Aug 2022 15:02:06 +0200Osez la vidéo grâce au tuto AGLAE !https://occitanie.chambre-agriculture.fr/agroenvironnement/agroecologie/aglae/le-projet-aglae/Le projet AGLAE partage les retours d'expériences d'agriculteurs d'Occitanie ayant mis en place des pratiques agroécologiques, notamment sous forme de vidéos. AGLAE partage avec vous ses secrets sur la réalisation de vidéos avec un prestataire : quelles sont les étapes importantes, le temps à prévoir ainsi que le budget ? Retrouvez dans ce tuto AGLAE toutes les réponses à vos questions !AGLAE partage avec vous ses secrets sur la réalisation de vidéos avec un prestataire : quelles sont les étapes importantes, le temps à prévoir ainsi que le budget ? Retrouvez dans ce tuto AGLAE toutes les réponses à vos questions !]]>OccitanieAgroécologie, HVEnews-116269Mon, 01 Aug 2022 10:13:26 +0200Journée découverte  « Utiliser des outils d’animation pour l’accompagnement de collectifs d’agriculteur.triceshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-decouverte-utiliser-des-outils-danimation-pour-laccompagnement-de-collectifs-dagricult/Les réseaux GR CIVAM PACA et TRAME organisent une journée gratuite sur l’utilisation d’outils d’animation permettant de faciliter l’interconnaissance entre les membres du collectif, la définition d’une stratégie collective, la priorisation des actions. Vous découvrirez une palette d’outils des réseaux TRAME et CIVAM adaptée à vos situations d’accompagnement collectif.

Date : 20 septembre 2022
Lieu :  Aix-en-Provence
Inscriptions et renseignements : François Marcadé ( GR CIVAM) : contact@remove-this.civampaca.org
 

]]>
Provence-Alpes-Côte d'Azur
news-116268Mon, 01 Aug 2022 10:07:32 +0200Retour sur le séminaire Projets collectifs agroécologiques et démarches de valorisation en PACA https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-le-seminaire-projets-collectifs-agroecologiques-et-demarches-de-valorisation-en-paca/Le 5 juillet 2022, la Chambre régionale d'Agriculture, en partenariat avec La Coopération Agricole Sud, le CIVAM PACA, Trame et la DRAAF PACA, a animé un séminaire de présentation des projets agroécologiques et démarches de valorisation en Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans le cadre de la mission de coordination de la capitalisation des groupes en transition agroécologique.Plusieurs collectifs ont présenté leurs résultats ou leur état d’avancement autour de 3 thèmes au cours de la matinée :
  • Filières émergentes
  • Valorisation des productions locales
  • Démarches de signes de qualité

Dans la poursuite des sujets abordés, l’après-midi était organisée autour d’un forum d’échanges pour aider les participants dans leurs projets collectifs autour de 8 ateliers.

Un séminaire organisé dans le cadre du Programme Régional de Développement Agricole et Rural et avec le soutien de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur. 

Retrouver l’ensemble des présentations sur ce lien
 

]]>
Provence-Alpes-Côte d'Azur
news-115663Wed, 13 Jul 2022 09:19:09 +0200Trophées de l’agroécologie : mention spéciale pour le Groupe DEPHY Vigne Anjou !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/trophees-de-lagroecologie-mention-speciale-pour-le-groupe-dephy-vigne-anjou/Lors du Grand Prix de la démarche collective (édition 2021/2022) une mention spéciale du jury a été attribuée au groupe ligérien DEPHY Vigne Anjou, encourageant le développement de pratiques agroécologiques comme l'agroforesterie et la réduction des doses phytosanitaires.Groupe pionnier du réseau DEPHY en Pays de la Loire, le collectif "Vigne Anjou" est un très bon exemple du dynamisme et de l’avancée du réseau Ecophyto. Né en 2011, il est aujourd’hui animé par Elsa Denerf, conseillère viticulture à la Chambre d’agriculture Pays de la Loire. Il est constitué de 10 vignerons motivés et engagés puisque le groupe est stable depuis sa formation.

A chaque période, ses objectifs...

Le groupe a suivi son rythme suivant les envies et les besoins des vignerons. A partir d’un diagnostic initial, chacun a construit son plan d’actions pour faire évoluer ses pratiques. Ce plan d’actions est revu chaque année lors d’un bilan de campagne collectif ou chacun peut échanger et partager expériences et difficultés avec ses pairs. Quant au projet collectif, il a su fédérer les membres. Durant les 5 premières années, le groupe a travaillé sur l’efficience et la substitution : qualité de la pulvérisation, modulation de dose, entretien mécanique des sols, engrais verts etc. Pour la seconde période de travail (2017-2021), le groupe a souhaité aller plus loin vers la reconception, pour des systèmes plus résilients (choix du matériel végétal, projets de plantation diversifiés, mécanisation du vignoble, etc.). 

Comment procéder ?

Pour ce faire, les vignerons ont participé et réalisé de nombreuses actions : ateliers de co-conception (selon la méthode ACV, Analyse du Cycle de Vie), construction d’outils de simulation économique du changement à l’échelle de l’exploitation, réalisation de voyages d’études afin d’aller "voir ailleurs" ce qui se fait, mise en place d’un test "Agroforesterie" et "Atelier diversification" grandeur nature sur une exploitation du groupe, intervention d’experts, formation des viticulteurs...

Les résultats sont là !

Sur les données IFT, qui sont la base du suivi DEPHY, les résultats sont très prometteurs : réduction moyenne de l’IFT de 44.3 % (2017-2020) et 58.5 % si l’IFT biocontrôle est retiré, par rapport à l’IFT de référence. La lutte contre les adventices est également bien avancée car 80 % des exploitations ont investi dans du matériel d’entretien mécanique de la ligne de souche.

Sur le volet reconception : l’ensemble des exploitations sont soit en conversion vers l’AB (environ 40 %), soit certifiées HVE ou Terra Vitis ; évolution des techniques de plantation et du choix du matériel végétal ; agroforesterie ; diversification des cultures ; cépages résistants au mildiou et à l’oïdium.

Sans oublier la capitalisation et la diffusion

Pour que le plus grand nombre de viticulteurs puissent profiter de ces avancées sur la baisse de l’utilisation des produits phytosanitaires, il est primordial que chaque groupe capitalise ses expériences et les transfère. Le groupe DEPHY Vigne Anjou l’a parfaitement compris : rédaction de nombreux articles de vulgarisation, interventions lors de colloques et de rencontres techniques de restitution, mise en ligne des outils créés, contribution à des jeux d’écoconception.

Une partie de ces livrables sont disponibles sur la page du groupe.

Et après ?

Le groupe a été retenu à l’AAP DEPHY 2022-2026. Si les travaux initiés jusqu’à maintenant vont se poursuivre, le groupe a souhaité accélérer sa communication notamment vers le grand public. Ils ont à cœur de partager leurs trajectoires mais également les impacts de ces changements de systèmes sur l’organisation du travail, sur les investissements réalisés ou sur l’évolution des règles de décision.

]]>
Pays-de-la-Loire
news-114535Fri, 17 Jun 2022 09:23:44 +0200Parlons PODCAST : Pour valoriser et diffuser des pratiques innovantes et des résultats R&D https://register.gotowebinar.com/register/4877858415588968203Dans ce webinaire, des intervenants témoigneront de leur expérience du podcast : - Yasmina Azmy - Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie Chargée de mission Orientation professionnelle – Formation – Métiers à la CRA Occitanie, Yasmina a lancé le podcast "Trajectoires agricoles, ils ont osé !" : des témoignages sur des parcours, sources d’inspirations pour une vie professionnelle épanouissante dans le monde agricole, au contact de la nature, des hommes et des animaux. Elle témoignera de son expérience de la conception, la réalisation et la diffusion de ce podcast.Occitanienews-114534Fri, 17 Jun 2022 09:22:10 +0200Séminaire "Faire vivre un collectif et diffuser ses résultats" – Edition 2022https://occitanie.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/seminaire-faire-vivre-un-collectif-et-diffuser-ses-resultats-edition-2022/La Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie et la DRAAF Occitanie ont organisé l'édition 2022 du séminaire destiné à tous les animateurs de GIEE et de groupes 30 000, et aux autres animateurs de collectif (DEPHY, GOPEI, ...).Occitanienews-114533Fri, 17 Jun 2022 09:19:34 +0200Innov'Action 2022 : découvrez les stratégies des agriculteurs innovantshttps://occitanie.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/innovaction-2022-decouvrez-les-strategies-des-agriculteurs-innovants/Les Chambres d'agriculture d'Occitanie lancent la 9ème édition d'Innov'Action ! Pour ce premier semestre, nous vous donnons rendez-vous lors des 6 premières journées portes-ouvertes organisées dans des fermes innovantes de la région. Thématiques abordées, lieu, horaires, nom de l'exploitation : tout est à votre disposition dans le programme. D'autres événements seront également organisés cet été et à l'automne !Occitanienews-112559Tue, 07 Jun 2022 15:46:00 +0200La lettre d'actualités du volet agricole du plan Ecophyto en Bretagne - N° 121 - Juin 2022https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-lettre-dactualites-du-volet-agricole-du-plan-ecophyto-en-bretagne-n-121-juin-2022/Bretagnenews-110284Fri, 11 Mar 2022 09:37:00 +0100Retour sur le colloque régional DEPHY Grandes cultures-Polyculture-Élevage https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-le-colloque-regional-dephy-grandes-cultures-polyculture-elevage/Retrouvez la synthèse de la journée d’échanges qui s’est tenue le 7 décembre 2021 à Angers ainsi que l'ensemble des livrables.
  • Synthèse de la journée d’échanges : présentation du réseau, des résultats et des expériences, avec les témoignages d’agriculteurs et d’animateurs, sur les nombreux leviers permettant de réduire les phytos !
  • L’ensemble des livrables réalisés par les intervenants sur la page dédiée au Colloque DEPHY Pays de la Loire 2021
  • ]]>
    Pays-de-la-Loire
    news-109375Mon, 21 Feb 2022 09:19:38 +0100Forum technique des systèmes agricoles innovants. Jouons collectif pour relever le DEPHY !https://occitanie.chambre-agriculture.fr/agenda/detail-de-levenement/actualites/forum-technique-des-systemes-agricoles-innovants-jouons-collectif-pour-relever-le-dephy/Colloque DEPHY Occitanie - Grandes Cultures - Polyculture Elevage Le 9 mars 2022, les agriculteurs des filières grandes cultures et polyculture élevage du réseau DEPHY Occitanie vous donnent rendez-vous au lycée agricole de Castelnaudary. Accompagnés de leurs conseillers et leurs partenaires, ils partageront, avec vous, leurs travaux et leurs résultats au cours de cette journée organisée par la Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie.Occitanienews-109374Mon, 21 Feb 2022 09:07:34 +0100Les groupes 30 000 en Occitanie : synthèse des indicateurs de suivi 2020https://occitanie.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/les-groupes-30-000-en-occitanie-synthese-des-indicateurs-de-suivi-2020/En 2020, 38 groupes d'agriculteurs étaient engagés dans un dispositif de diminution des produits phytosanitaires sur leurs exploitations. Voici les premiers enseignements tirés du travail de ces groupes.Occitanienews-108686Tue, 08 Feb 2022 08:48:22 +0100Projet SMAEM : brochure disponible sur les démarches et résultats des collectifs maraîchers https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/projet-smaem-brochure-disponible-sur-les-demarches-et-resultats-des-collectifs-maraichers/De 2019 à 2021, les CIVAM se sont associés avec les acteurs du développement agricole qui animent des collectifs maraîchers dans le cadre du projet multipartenarial pour des Systèmes Maraîchers AgroÉcologiques en Méditerranée. 

    Thématiques travaillées : 

    • Pratiques agroécologiques (fertilité des sols, gestion de l’enherbement, gestion des maladies et des ravageurs)
    • Evaluation de la durabilité 
    • Coopération entre maraichers (mutualisation de moyens ou de services en lien avec l’activité de production, coopération autour de la commercialisation)

     

    Découvrez leurs démarches et des liens vers leurs résultats : télécharger la brochure
     

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-108685Tue, 08 Feb 2022 08:37:13 +010043.92542309999999 5.035455343.925423099999995.0354553Démonstration sur le désherbage mécanique en céréales, à l’Isle-sur-la-Sorgue (84)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/demonstration-sur-le-desherbage-mecanique-en-cereales-a-lisle-sur-la-sorgue-84/Le groupe DEPHY grandes cultures du 04 organise une démonstration de matériel dans le cadre d’un PEI sur le blé dur bio.Matériel en démonstration 

    Bineuse à caméra 18 rangs Gardford,

    Herse étrille Gardford 10 à 12m,

    Herse étrille HE-VA 7.5m,

    Herse étrille Treffler 12 m présentée par Stecomat.


    Rendez-vous le jeudi 10 mars à 14h,

    au lycée agricole de La Ricarde à l’Isle-sur-la-Sorgue.


    Se renseigner - S'inscrire

    - Gwladys Fontanieu (Agribio 04) : grandes-cultures@bio-provence.org 
    - Sarah Parent (CA04) : sparent@remove-this.ahp.chambagri.fr
    - Geoffrey Marchand (CAPL) : marchadg-rs@remove-this.groucapl.fr


     

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-108684Tue, 08 Feb 2022 08:29:22 +010043.19990285934466 6.62263399047545543.199902859344666.622633990475455Démonstration sur le réglage du pulvérisateur en viticulture à Ramatuelle (83)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/demonstration-sur-le-reglage-du-pulverisateur-en-viticulture-a-ramatuelle-83/Dans le cadre du réseau DEPHY FERMES viticole et de sa convention avec le Golfe de Saint Tropez, la Chambre d’Agriculture du Var organise une après-midi sur le thème du réglage du pulvérisateur en VITICULTURE;


    ► Le mardi 15 mars 2022 de 13h30 à 16h30

    ► Rendez-vous chez Claire BONTEMPS et Gilles BRUNETTO, Chemin du Roumegou – 83 101 Ramatuelle.

    ► Retrouvez le programme et plus d’informations sur le site de la Chambre d’agriculture du Var : ICI

     S'inscrire

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-108357Tue, 01 Feb 2022 13:44:14 +0100Collectifs agroécologiques Bretagne : c'est gagnant, gagnant !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collectifs-agroecologiques-bretagne-cest-gagnant-gagnant/Le groupe AEP-GIEE "Explorons la diversité des réponses biologiques afin de renforcer le lien sol-plante-animal" 4 minutes de témoignages pour comprendre les bénéfices du groupe et la posture de l’animateur. Les éleveurs forment un tandem gagnant-gagnant avec leur animatrice, Isabelle PAILLER de la chambre d’agriculture de Bretagne. Ensemble ils partagent leurs expériences bonnes ou mauvaises, se rassurent, testent, apprennent et innovent.Bretagnenews-107056Tue, 04 Jan 2022 15:06:38 +0100REPORT Séminaire animateurs en Occitanie : Faire vivre un collectif et diffuser ses résultats, 24 mars 2022https://occitanie.chambre-agriculture.fr/agenda/detail-de-levenement/actualites/seminaire-animateurs-faire-vivre-un-collectif-et-diffuser-ses-resultats/La Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie et la DRAAF Occitanie vous invitent à l'édition 2022 du séminaire destiné à tous les animateurs de GIEE et de groupes 30 000, et aux autres animateurs de collectif (DEPHY, GOPEI, ...) : faire vivre un collectif et diffuser ses résultatsOccitanie2022Accompagnement collectifnews-106618Thu, 16 Dec 2021 14:39:44 +0100Guide des outils d'accompagnement des animateurs pour la capitalisation des collectifs d'agriculteurs en Occitaniehttps://occitanie.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/guide-des-outils-daccompagnement-des-animateurs-pour-la-capitalisation-des-collectifs-dagriculteur/ Afin d'accompagner les animateurs qui souhaitent valoriser, capitaliser et diffuser les résultats de leur collectif, la Chambre régionale d'agriculture et la DRAAF Occitanie ont recensé dans ce guide, l'ensemble des outils et actions à leur disposition.2022Occitanie2021Développement agricolenews-106243Wed, 08 Dec 2021 20:50:47 +0100GIEE PATOUDYAPA (Allier)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-patoudyapa-allier/ÉLEVAGE / Un pâturage tournant dynamique pour des sols plus productifs : Afin d’améliorer l’autonomie et la performance de leurs exploitations, six éleveurs de l’Allier travaillent ensemble depuis 2017 à une gestion optimisée de leur pâturage. Quatre ans après la création du projet Patoudyapa, l’objectif est atteint avec une hausse des rendements herbagers et une simplification notable du travail.Rassemblés au sein d’un GIEE1 fondé en novembre 2017 et porté par la coopérative Feder Élevage, six éleveurs de l’Allier ont choisi d’adopter progressivement le pâturage tournant dynamique. Ils ont été accompagnés par le cabinet de conseil PâtureSens. Cette pratique consiste à découper l’exploitation en micro-parcelles appelées « paddock », afin de changer les animaux de parcelle toutes les 24 heures. De cette façon, le stade de développement des plantes est respecté, ce qui permet de maximiser la repousse des prairies. A long terme, l’objectif est d’améliorer la rentabilité des sols, la qualité de l’herbe et, par extension, celle des animaux tout en diminuant le recours à des aliments concentrés. Bien que cette technique nécessite un aménagement préalable de l’exploitation (découpe des parcelles et mise en place de points d’eau), les efforts sont récompensés. « On gagne facilement un mois de pâturage à l’année, même lors d’une année difficile », explique Florent Jasserand, éleveur ovin et bovin, à l’occasion de la journée portes ouvertes du GIEE, qui a attiré une soixantaine de personnes le 3 juin dernier.

     

    Élargir ses perspectives grâce au groupe

    Pour Camille Sonet, animatrice du groupe, « le GIEE a permis de structurer un projet commun, et d’avoir un temps d’animation qui provoque des rencontres régulières ». Bien que les productions des six exploitations membres du GIEE soient différentes (ovin, bovin, laitier ou allaitant, agriculture biologique ou conventionnelle), les échanges n’en sont pas moins fructueux : « le travail en groupe permet d’avoir une vraie réflexion technique sur son système d’exploitation », constate Rémi Rieuf, éleveur ovin en agriculture biologique. Pour exploiter au mieux ce pâturage de qualité, certains éleveurs ont poussé le raisonnement jusqu’à changer de races pour choisir celles qui sont les plus adaptées à une alimentation majoritairement composée d’herbe.

    « Les éleveurs ont aussi profité de la motivation apportée par le collectif pour s’intéresser à bien d’autres sujets », poursuit Camille Sonet.Suite à une formation sur la gestion alternative du parasitisme, un projet de fabrication de seaux à lécher antiparasitaires s’est mis en place entre certains membres du groupe. Par ailleurs, cette réflexion sur la gestion de l’herbe a mené à une collaboration avec la communauté de communes de Vichy pour instaurer des terrains d’éco-pâturage. Enfin pour Gauthier David, éleveur bovin en agriculture biologique, la mise en place du pâturage tournant dynamique dans le cadre du GIEE s’est traduite par sa participation au concours des pratiques agro-écologiques2, dont il est lauréat régional pour l’année 2021. Et les perspectives ne manquent pas : les six éleveurs souhaiteraient à l’avenir travailler sur la fertilité des sols afin d’acquérir une meilleure portance. Comme le résume Rémi Rieuf, « il y a toujours quelque chose à améliorer ! ».

     

    Des craintes rapidement déconstruites

    L’expérimentation collective a permis aux éleveurs de se soustraire aux idées reçues, jusqu’à obtenir des preuves de l’efficacité de leurs choix : « on entend souvent dire que le pâturage tournant dynamique est chronophage pour l’éleveur et abîme les sols », remarque Gauthier David. « C’est une fausse idée. Si le pâturage est maîtrisé, les prairies n’en sont qu’améliorées : on fixe plus de carbone dans le sol, ce qui en augmente la fertilité ».« Comme il n’y a que du bon à manger à chaque fois, les bêtes ne piétinent pas toute la parcelle à la recherche de ce qui leur plaît », ajoute Rémi Rieuf.

    Quant aux heures d’astreinte consacrées au transfert quotidien des animaux, 40 minutes suffisent à Florent Jasserand pour déplacer quatre lots d’un paddock à l’autre, une fois les infrastructures nécessaires installées : « il faut un délai pour que les bêtes s’habituent à ce rythme. Par la suite, on ne perd pas de temps mais on en gagne sur la globalité de notre travail », conclut-il. Les six éleveurs vivent cette expérience comme une reprise en main de leur exploitation : « avant on subissait l’herbe, maintenant on la cultive », conclut Rémi Rieuf.

     

    * 1. Groupements d’intérêt économique et environnement

    * 2. Concours organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, qui distingue les démarches à caractère agro-écologique innovantes.

     

    Le Comité technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

    [Légende Photo : Journée portes ouvertes chez Florent JASSERAND le 3 juin 2021. DR ]

    En savoir plus sur le collectif  -> page de la Plateforme de la R & D Agricole

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-106232Wed, 08 Dec 2021 13:10:14 +0100Comment bien conduire une expérimentation sur votre exploitation ?https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/comment-bien-conduire-une-experimentation-sur-votre-exploitation/L'équipe-projet "Actibio" Analyse les Conditions du Transfert en BIO vous propose un guide d'expérimentation à la ferme ainsi qu'un cahier de suivi utilisable par tous les producteurs, bio ou non.Nouveau !  Le guide d’expérimentation à la ferme est disponible !

    Le meilleur moyen de s'approprier une innovation agronomique est de la tester chez soi en la comparant à d'autres pratiques ! Centré sur les grandes cultures, ce travail peut être transposé sur d'autres espèces.
    Une production Chambres d'agriculture / Bio de PACA - novembre 2021

    A vos expés !


    A Télécharger 

    Le guide d'expérimentation à la ferme

    Le cahier de suivi

     

    Retrouvez ces 2 documents dans l’espace "Ressources documentaires".

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-106231Wed, 08 Dec 2021 13:03:00 +0100Découvrez notre seconde news letter !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/decouvrez-notre-seconde-news-letter/Connaître l'actualité des collectifs agroécologiques de la région PACA (GIEE , Dephy fermes et groupes 30 000) et diffuser leurs travaux. 

    A chaque édition, vous y retrouverez  les nouveaux documents capitalisés mis en ligne, ainsi qu’un focus sur quelques collectifs (regroupés par filière ou par thématique).

    Abonnez-vous par mail à l’adresse suivante : j.goudenove@paca.chambagri.fr


    Vous pourrez également retrouver les éditions archivées directement sur cette page régionale.

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-105109Tue, 16 Nov 2021 16:07:04 +0100Groupe Ecophyto 30 000 EN VITICULTURE (Ardèche)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/groupe-ecophyto-30-000-en-viticulture-ardeche/En Ardèche, les viticulteurs sont en lutte contre la flavescence dorée qui attaque les pieds de vignes. Désireux d’éviter un recours trop important aux insecticides, ils se sont rassemblés au sein d’un groupe Ecophyto 30 000 pour expérimenter ensemble des méthodes alternatives.Des méthodes alternatives pour lutter contre la flavescence dorée

    « Les départements limitrophes étant déjà atteints, on a demandé à être formé à la reconnaissance des symptômes de la flavescence dorée pour commencer à prospecter par nous-mêmes », raconte Florence Leriche, viticultrice dans le sud du département et administratrice d’Agri Bio Ardèche. Sans surprise, la prospection révèle en 2016 un foyer explosif de cicadelles, l’insecte propagateur de la maladie. « Les viticulteurs se sont dit qu’ils allaient devoir traiter à l’insecticide et prendre le risque de détruire leur biodiversité. Ils se sont motivés à constituer un groupe pour pouvoir mener des actions à plus grande échelle et être accompagnés dans la recherche de solutions », explique Fleur Moirot, animatrice du collectif labellisé Ecophyto 30 000 en juin 2019.

     

    Un groupe pour maîtriser l’expansion de la maladie

    « Cela fait longtemps qu’on connait la richesse du travail en collectif, on a l’habitude d’échanger avec les viticulteurs voisins », témoigne Florence Leriche.Les prospections collectives ont notamment permis de détecter rapidement les foyers et de sensibiliser les autres viticulteurs à cette maladie, ainsi que les pépiniéristes pour les inciter à traiter les plantes à l’eau chaude. « Le collectif amène un côté sérieux : on essaie de se tenir à un comptage hebdomadaire rigoureux des larves de cicadelle en suivant le protocole de la chambre d’agriculture. On le fait autant pour nous que pour les autres viticulteurs, on attend beaucoup du groupe », confie Florence Leriche.

     

    Limiter l’impact des traitements obligatoires

    « Si on doit se résoudre à traiter, certains aménagements peuvent aider à protéger la biodiversité, explique Fleur Moirot. On a fait des comptages d’insectes avant et après traitement sur des parcelles nues et sur des parcelles avec des infrastructures agro-écologiques telles que des bandes enherbées, des haies et des mares. On a constaté que sur les parcelles avec infrastructures, les auxiliaires reviennent plus vite, alors que sur les parcelles nues, on en retrouve très peu post-traitement ». C’est une option qui séduit les viticulteurs : « on a réfléchi à la mise en place de jachères fleuries qui pourraient servir de zone refuge pour les insectes diurnes quand on traite », poursuit Florence Leriche.

     

    Miser sur la biodiversité fonctionnelle

    Pour ne pas seulement subir les traitements obligatoires, les viticulteurs du groupe ont fait le choix d’utiliser comme principal levier d’action la biodiversité en elle-même pour freiner la propagation de la flavescence et maîtriser les populations d’autres insectes : « si on a une biodiversité équilibrée autour de la parcelle, on peut espérer que la population de cicadelles se régulera plus facilement », précise Fleur Moirot. Pour favoriser la présence des prédateurs d’insectes telles que les mésanges et les chauve-souris, les agriculteurs ont suivi des formations sur l’implantation de haies propices à l’installation de ces animaux, et sur la construction de nichoirs : « ils sont réalisés à moindre coût, et sont occupés tous les ans. Lorsque la mésange fait sa nidification, elle mange un certain nombre d’insectes et l’idée est de généraliser ces installations sur l’ensemble du domaine », raconte Florence Leriche.

    Cette réflexion sur le rôle que peut jouer la biodiversité a suscité de nouvelles perspectives au sein du groupe : « le fait d’amorcer un travail là-dessus leur a donné envie de partager d’autres choses en collectif, et de comparer les pratiques de chacun », indique Fleur Moirot. « C’est toujours plus intéressant de travailler à plusieurs cerveaux qu’à un seul ! », conclut Florence Leriche.

     

    Le Comité technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

    [Légende Photo : Journée de formation sur la construction de nichoirs à mésanges et chauves-souris à Saint-Marcel-d’Ardèche en novembre 2020. DR]

     

    En savoir plus sur le collectif  -> page de la Plateforme de la R & D Agricole

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-104139Mon, 25 Oct 2021 10:53:47 +0200Les groupes 30 000 Pays de la Loire : groupes retenus entre 2017 et 2020https://pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/publications/publications-des-pays-de-la-loire/detail-de-la-publication/actualites/les-groupes-30-000-pays-de-la-loire-groupes-retenus-entre-2017-et-2020/Ce livret présente, pour chacun des 54 groupes, une page en format "poster", illustrant le projet : localisation des exploitations, composition du groupe, leviers mis en place afin de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, projet collectif du groupe. Ils sont illustrés par le témoignage d’un agriculteur. Toutes nos filières sont représentées ! Pays-de-la-Loirenews-103642Tue, 19 Oct 2021 08:57:00 +0200Groupe Ecophyto 30 000 VISION SOLS (Allier)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/groupe-ecophyto-30-000-vision-sols-allier/En réponse à de mauvaises années qui se succèdent et fragilisent la viabilité des exploitations, 13 agriculteurs de l’Allier choisissent en 2018 de se rassembler au sein d’un groupe Ecophyto 30 000 pour diminuer la vulnérabilité de leurs fermes face aux aléas climatiques et limiter le recours aux produits phytosanitaires.Un groupe Ecophyto 30 000 pour reprendre la main sur la santé des sols

    Face aux nombreuses sécheresses couplées à des prix défavorables qui ont durement impacté la situation économique de leurs exploitations, certains agriculteurs ne se résignent pas : ils décident d’expérimenter ensemble de nouvelles façons de travailler pour apprivoiser un sol particulièrement sablo-limoneux et compact. « On ne connaît pas grand-chose de nos sols agricoles finalement », déplore Pierre Brenon, exploitant en grandes cultures. Accompagnés par la chambre d’agriculture de l’Allier, ils fondent un groupe 30 000 baptisé « Vision Sols » pour accéder à des formations et échanger régulièrement sur leurs essais respectifs dans le but d’améliorer la fertilité et la portance de leurs sols.

     

    Vers l’agriculture régénérative

    Pour Christelle Johannel, animatrice du groupe, c’est l’occasion de réinterroger le levier historique de rotation courte « blé-orge-colza » du secteur qui n’est plus optimal en raison des sécheresses répétées. Pierre Brenon rejoint le constat de l’animatrice : « les problèmes de structure de sol sur ces rotations courtes nous ont fait évoluer vers de l’implantation de couverts pour rallonger les rotations. Le but est de diminuer le travail du sol ainsi que la pression des adventices et d’ainsi réduire l’usage de produits phytosanitaires ».  C’est son entrée dans le groupe qui le décide à basculer sur des couverts permanents : « dans mon système, c’est plutôt prometteur » explique-t-il, tout en rappelant que « travailler avec du vivant, ici le sol, c’est travailler à l’échelle d’une vingtaine d’année ». Des résultats encourageants sont d’ores déjà enregistrés au sein d’un groupe, notamment pour ceux qui se sont tournés vers l’agriculture régénératrice, comme l’explique Christelle Johannel : « certains ont investi plus de 5000 euros dans des installations pour faire du thé de compost et les premières expérimentations se sont avérées satisfaisantes ».

     

    L’adaptation en collectif

     « Je me suis posé la question d’arrêter parce que je ne vivais plus de mon métier », confie Pierre Brenon, qui reconnait que « lorsqu’on est au pied du mur, on a tendance à se refermer sur soi ». Réfléchir en collectif permet de réinterroger le système de chaque ferme : « l’avantage d’être en groupe c’est qu’on est issu d’historiques différents, on peut voir de belles choses qui se font chez les autres qu’on peut reproduire chez nous ». Bien qu’il précise que « tout n’est pas rose aujourd’hui », il envisage différemment son métier :« le maître-mot, c’est l’adaptation.Quand on est dans un système et qu’on croit en ce système, on se pense performant alors qu’on est en fait très vulnérable au climat, à la chute des prix etc ». Tout l’objet du groupe est de gagner en résilience face aux aléas : « on apprend à être opportuniste, rien n’est arrêté pour les semis de cette année, cela dépendra de la météo et des prix. On apprend aussi à ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier, en ayant plusieurs cultures, en diversifiant les activités sur sa ferme ». Le groupe est donc le support d’un grand nombre d’innovations potentielles : « il a permis de faire naître une dynamique sur laquelle on pourra construire bien d’autres choses à l’avenir », espère Christelle Johannel. Bien que cela soit impliquant en temps, Pierre Brenon ne regrette pas sa participation : « c’est un retour sur investissement très bénéfique. Le plus dur c’est d’admettre qu’il faut changer de manière de travailler. Il y a beaucoup de travail à faire pour décompacter les sols mais aussi pour décompacter le cerveau ! ».

     

    Le Comité technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

    [Photo prise par Christelle JOHANNEL à Chareil Cintrat en mai 2020]

     

    En savoir plus sur le collectif  -> page de la Plateforme de la R & D Agricole

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-103315Mon, 11 Oct 2021 17:00:52 +020048.86401 -0.8704948.86401-0.87049GIEE développement des légumineuses en Normandiehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-developpement-des-legumineuses-en-normandie-1/Plus de luzerne, trèfles, méteils, protéagineux pour plus d’autonomie alimentaire animale. 

    APANA - Association Pour une Agriculture Normande Autonome

    Le GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental), un outil pour animer les groupes d’agriculteurs à la recherche de solutions pour aller vers plus d’autonomie alimentaire, moins de phytos, plus de biodiversité…

     

     

    "Au départ, nous étions 8 éleveurs bovins lait/viande de l’Ouest du Calvados (Bocage, Plaine de Caen et Falaise, Bessin) pour créer un GIEE sur la culture et l’utilisation de luzerne, trèfle violet, méteil, protéagineux. Aujourd’hui, nous sommes plus de 30 agriculteurs normands."

    Alors si, vous aussi, vous souhaitez développer les légumineuses et protéagineux dans vos élevages, rejoignez-nous et profitez de ce beau projet collectif !

    Les objectifs de notre GIEE

    1. Rassembler et accompagner le maximum d’éleveurs et de partenaires motivés par les légumineuses et prêts à partager leurs expériences (organismes d’élevage, collectivités, enseignement…).
    2. Participer à une communication positive auprès du public, des consommateurs, des collectivités.

    Une opportunité à saisir

    • Être reconnu pendant 9 ans (2021-2030) en tant que groupe d’agriculteurs engagés dans une dynamique d’évolution, d’innovation et de partage ;
    • Disposer d’un outil pour communiquer sur nos pratiques auprès du public et des collectivités ;
    • Mettre en commun nos expériences et références locales pour réussir les évolutions de pratiques ;
    • Mettre en place des actions adaptées à nos besoins ;
    • Bénéficier d’aides publiques pour l’animation et les actions du GIEE pendant 3 ans (2021-2024, à renouveler tous les 3 ans) ;
    • Faciliter l’accès pour certaines aides publiques agricoles, par exemple ANP (anciennement PCAE), Ecophyto …

    Nos actions sur le terrain

    • Participer aux essais sur le changement climatique et l’autonomie alimentaire : prairies riches en légumineuses à Esson, dérobées à Souleuvre en Bocage, Luzerne à Beny sur Mer et Noues de Sienne…
    • Échanger nos références et expériences : fiches de collecte sur itinéraire (implantation,   entretien, récolte, valorisation), Groupe WhatsApp, analyses de fourrages et protéagineux…
    • Encourager de nouveaux agriculteurs et Sensibiliser les étudiants (Lycée agricole de Vire, MFR de Maltot)
    • Tester de nouvelles cultures (essais, parcelles d’observations), techniques, matériels, organisations en fonction des besoins des adhérents
    • Communiquer : portes ouvertes à tous publics, bouts de champs pour les adhérents
    • Se situer pour progresser : collecte et suivi d’indicateurs triple-performances (économiques, environnementaux, sociaux)

    Infos pratiques

    Conseil d’Administration

    • François DUMONT (Président),
    • Hubert DELAPLANCHE (Vice-Président),
    • Loïc BAILLIEUL (Trésorier),
    • Stéphane AMAND (Secrétaire),
    • Arnaud GRANGER,
    • Emmanuel BOURDAIS,
    • Franck LEMARIGNIER,
    • Philippe MARIE

    Animation

    Adhésion

    • 150 à 200 €/exploitation/an en fonction du nombre d’adhérents (groupe en construction)

    Avec le soutien financier de

    Partenaires

     

    Pour plus de renseignements sur les GIEE, n’hésitez pas à consulter le site https://collectifs-agroecologie.fr/

     

    ]]>
    NormandieGIEEAlimentation animaleGrande culturePlante fourragère
    news-102860Mon, 04 Oct 2021 12:02:00 +0200GIEE AUVABIO (Puy de Dôme)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-auvabio-puy-de-dome/En 2018, pour gagner du temps sur la commercialisation de leurs produits et s’assurer un prix rémunérateur, huit maraîchers bio ont choisi d’organiser collectivement leurs ventes. Trois ans plus tard, ce sont plus de 50 producteurs qui ont rejoint le fonctionnement d’Auvabio.Vers la structuration d’une filière locale de fruits et légumes bio en Auvergne

    Faire le choix de la vente directe est très coûteux en temps comme le souligne Nathanaël Jacquart, maraîcher depuis 2008 dans le Puy-De-Dôme : « assurer des distributions pour des AMAP tard le soir, les marchés tôt le matin, cela commençait à ne plus être compatible avec une vie de famille ». Quant à la vente des surplus sur le marché de demi-gros, « les producteurs se faisaient concurrence entre eux parce qu’ils avaient tous des surplus au même moment, alors même que la demande de ce marché était très forte », explique Coralie Pireyre, conseillère à la Frab AuRA1 et bientôt salariée d’Auvabio.

    Pour y remédier, huit maraîchers ont fait le choix de planifier et vendre collectivement une partie de leur production sur le marché de demi-gros à destination des magasins bio spécialisés, des supermarchés locaux, des épiceries et de la restauration collective (via Auvergne Bio distribution) et commerciale. Ils ont ainsi pu limiter le temps consacré à la vente de leurs produits, tout en se positionnant sur un marché prometteur.

     

    Un GIEE pour fixer un cap

    La volonté de travailler de concert n’est pas nouvelle : « on a tenté plusieurs fois de se mettre autour d’une table pour travailler ensemble mais ce n’était jamais le bon moment : quand on n’a pas de temps d’animation, c’est toujours difficile de lancer une dynamique » explique Nathanaël Jacquart.

    C’est le dépôt en 2018 d’une demande pour se constituer en groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) qui a permis d’entériner cette émulation collective au sein de l’association AuvaBio. Comme le souligne Coralie Pireyre, alors animatrice du GIEE porté et accompagné par la Frab AuRA, « on avait besoin de ce cadre pour structurer la réflexion, cela nous a permis de nous poser et de nous obliger à définir des objectifs ».

     

    Une charte pour le groupe

    Après un an de réflexion collective, la charte d’Auvabio est finalisée, et instaure une règle centrale : « les producteurs adhérents ne sont pas autorisés à vendre leur production aux clients d’Auvabio de manière isolée. De cette façon, les clients ne sont pas en mesure de faire jouer la concurrence pour tirer le prix vers le bas. On fixe un prix plancher, cela nous redonne la main », déclare Nathanaël Jacquart, qui ajoute que les acheteurs y trouvent également leur compte : « on n’est pas plus cher que les autres et la planification collective permet d’assurer un approvisionnement régulier du marché ».   

     

    Aider à produire mais aussi à vendre

    Auvabio a suscité l’adhésion de plus de 50 producteurs. Pour Coralie Pireyre, ce succès s’explique par le fait qu’il n’était pas seulement question d’accompagner les agriculteurs dans l’amélioration de leur système de production, mais aussi de les aider à trouver des débouchés : « un projet de développement sans réflexion sur la commercialisation peut être déstructurant pour la filière puisque les producteurs seront mis en concurrence les uns avec les autres. Ils vont discuter au sein de leur groupe en oubliant qu’il existe peut-être un autre groupe à côté qui fait la même chose. Il faut sortir d’une réflexion à l’échelle de l’exploitation pour rentrer dans une réflexion à l’échelle d’une filière locale ». Cette réflexion collective sur la partie vente contribue au maintien de l’agriculture dans sa globalité : des exploitations davantage centrées « culture » ou « élevage » peuvent ainsi diversifier leur activité sans déstabiliser les exploitations maraîchères, et comme le raconte Nathanaël Jacquart, « certains agriculteurs préparent la transmission de leur ferme en créant un petit atelier sur un hectare, afin qu’un jeune puisse plus facilement reprendre la suite ».

     

    Le Comité technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

    [Photo : Journée technique sur le légume de plein champ au Biau Jardin de Gerzat, septembre 2020]

    1. Frab AuRA : Fédération régionale de l'agriculture biologique d'Auvergne-Rhône-Alpes.

     

    En savoir plus sur le collectif  -> page de la Plateforme de la R & D Agricole

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-102736Fri, 01 Oct 2021 10:10:00 +020044.735727999999995 4.978721699999999544.7357279999999954.9787216999999995Colloque Ecophyto AURA-PACA grandes cultures https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/colloque-ecophyto-aura-paca-grandes-cultures/Echanges et retours d'expériences des groupes DEPHY : 24 novembre 2021 Lieu : Eurre (Drôme)

    Vous inscrire en ligne (obligatoire) : formulaire d'inscription


    AU PROGRAMME

    • Le réseau national DEPHY : Spécificités régionales de la filière grandes cultures polyculture-élevage (GCPE)
    • Réduire les phytos en GCPE, c'est possible avec le réseau DEPHY : Résultats des collectifs en Auvergne-Rhône-Alpes entre 2009 et 2019
    • Les grands projets DEPHY EXPE GCPE de la région AURA
    • Retour d'expériences : méthodes et leviers qui ont rendu possible la réduction des phytos  : Témoignages d'animateurs de collectifs et d'agriculteurs
    • Perspectives : Comment massifier la diminution des phytos et valoriser la production de la filière ?
    • Présentation de sites expérimentaux et d'actions locales, avec les agriculteurs et les acteurs DEPHY  : Ateliers et visites de parcelles à proximité

    Accéder au programme détaillé 


    Contact 

    Léa Pillet
    lea.pillet@remove-this.aura.chambagri.fr

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-102719Fri, 01 Oct 2021 08:54:00 +020043.5927028 5.50014339999999943.59270285.500143399999999Journée de découverte et d’échanges autour de l’accompagnement de Groupes d’agriculteur.triceshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-de-decouverte-et-dechanges-autour-de-laccompagnement-de-groupes-dagriculteurtrices/A destination des animateur.trices, conseiller.ères accompagnant des groupes en région PACA (GIEE, Dephy, 30 000 et autres). Rendez-vous vendredi 15 octobre 2021 de 9h30 à 17h, au domaine de Volaine, Venelles (13) (lieu sous réserve de confirmation).

    AU PROGRAMME

    Matinée (9h30-12h30) :
        - Echanges entre participant.es sur les accompagnements pratiqués
        - Les bases de l’accompagnement collectif (CIVAM)
        - La méthode de démarche stratégique collective et l’outil de diagnostic de fonctionnement des groupes (Trame)

    Repas tiré du sac

    Après-midi (14h-17h) :
        - Introduction au diagnostic de durabilité (CIVAM)
        - Atelier de co-construction d’une séance de restitution collective de diagnostics réalisés dans le cadre d’un projet collectif (CIVAM bio 84)
        - Quelques pistes pour aller plus loin : ressources et formations


    VOUS INSCRIRE

    Inscription obligatoire avant le 7 octobre 2021 auprès de François Marcadé : contact@remove-this.civampaca.org - 06 77 20 40 70

    Cette journée est animée par les réseaux CIVAM et TRAME qui présenteront leurs outils d’accompagnement collectif.
    Elle s’inscrit dans la continuité de l’appui à la capitalisation des GIEE coordonnée par la Chambre Régionale d’Agriculture PACA en partenariat avec la DRAAF PACA, La Coopération Agricole Sud, Trame et le GR CIVAM PACA.
     

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-102438Fri, 24 Sep 2021 14:41:50 +0200Retour sur le séminaire des GIEE élevage de la région PACAhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-le-seminaire-des-giee-elevage-de-la-region-paca/En décembre 2020, un séminaire de présentation des résultats des Groupements d’Intérêt économiques et environnementaux de la filière élevage a été organisé par la Chambre régionale d’agriculture, la DRAAF PACA et la Maison Régionale de l’Elevage.

    Plusieurs collectifs ont présenté leurs résultats ou leur état d’avancement autour de 3 thématiques :

    • la valorisation des produits,
    • l’autonomie alimentaire,
    • le sanitaire et le bien-être animal.


    Retrouvez l’ensemble des présentations sur ce lien.

    ► En complément, un article sur les GIEE de la filière élevage de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur  a été rédigé par le réseau TRAME dans la revue  "Travaux et innovations"
        Lire l'article 

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-102437Fri, 24 Sep 2021 14:32:24 +0200Du nouveau dans les groupes agroécologiques suivi dans le cadre du plan Ecophyto!https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/du-nouveau-dans-les-groupes-agroecologiques-suivi-dans-le-cadre-du-plan-ecophyto/Groupes 30 000 :  8 groupes fonctionnent actuellement en PACA (4 en viticulture, dont 1 en raisin de table, 2 en arboriculture, 1 en maraîchage et 1 en grandes cultures) dont un a déjà été renouvelé en 2020. Deux autres ont demandé leur renouvellement et ont reçu un accord favorable pour un renouvellement en 2021.

    En 2021, l’appel à projets (AAP) en vue de l’animation des groupes 30 000, a permis de sélectionner de 5 nouveaux groupes émergents :

    •  Groupe de maraîchers (biocontrôle) animé par la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône; 
    • Groupe de maraîchers (protection biologique intégrée, maîtrise de la fertilité des sols) animé par Roxane DELCONTE,  Chambre d’agriculture du Var;  
    • Groupe de maraîchers (biocontrôle, la lutte intégrée et les auxiliaires, les variétés résistantes) animé par Armelle DIDIER-LAURENT, Chambre d’agriculture de Vaucluse ;
    • Groupe d’oléiculteurs en Bouches-du Rhône pour lutter contre les maladies du feuillage, animé par  Corine BARGE, Groupement Oléicole FD CIVAM 13 ;
    • Groupe de viticulteurs (suppression des CMR, des herbicides en plaines et sur les nouvelles plantations) animé par Olivier THEVENON, Chambre d’agriculture du Var.


    Groupes DEPHY Fermes:  
     
    2021 est la dernière année d’engagement pour les 16 groupes de PACA. 
    L’AAP national lancé en 2021 dans le cadre du Plan Ecophyto doit permettre une poursuite de ces actions pendant 5 ans. Suite aux nouvelles dispositions règlementaires les groupes animés par le négoce (2 actuellement en PACA) n’étaient plus éligibles.

    Au total 14 candidatures issues de PACA ont été déposées au niveau national (4 en arboriculture ; 2 en grandes cultures ; 4 en maraîchage, dont un nouveau dans les Bouches-du-Rhône ; 4 en viticulture) les résultats définitifs des groupes validés seront connus en fin d’année.

    ]]>
    Provence-Alpes-Côte d'Azur
    news-102317Wed, 22 Sep 2021 15:28:31 +0200Le GIEE lait bio bas carbonehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-giee-lait-bio-bas-carbone/Pour s'adapter aux aléas climatiques ou réduire l'empreinte carbone de sa ferme, des solutions font progresser les éleveurs.Ce groupe de 12 exploitations laitières biologique du sud de la Manche est animé par la Chambre d'agriculture et porté par le CRDA de la Manche.

    Son objectif : chercher des pistes d'atténuation de l'empreinte carbone et d'adaptation aux changements climatiques.

    Retrouvez en vidéo les témoignages d'exploitants agricoles membres du GIEE.

    ]]>
    2022NormandieManche2021Agriculture biologiqueGIEEClimat et qualité de l'airBovin lait
    news-102011Thu, 16 Sep 2021 17:32:17 +0200GIEE LOS BON PRATS (Haute-Loire)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-los-bon-prats-haute-loire/Face aux sécheresses répétées qui frappent la Haute-Loire, 18 agriculteurs de Craponne se sont rassemblés en 2017 au sein d’un GIEE pour travailler collectivement à la résilience de leur ferme. En seulement 3 ans, ils ont atteint une autonomie fourragère de 100 %. Des fermes plus autonomes pour faire face à la sécheresse

    « Avec le changement climatique, la volonté d’avoir des prairies de plus en plus résilientes ainsi qu’une meilleure gestion de l’herbe suscite des questions de plus en plus prégnantes chez les exploitants », explique Coline Brat, conseillère à la chambre d’agriculture de la Loire. En 2017, une formation Vivea organisée par le technicien de secteur, Quentin Pignol, sur la thématique des prairies fait mouche auprès des participants : pour sécuriser les stocks fourragers, l’implantation de prairies multi-espèces réputées pour leur résilience face aux aléas climatiques serait une alternative au maïs particulièrement visé par les ravageurs. Afin d’être guidés techniquement et soutenus financièrement dans leur démarche, les agriculteurs décident de se rassembler au sein d’un groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) appelé Los Bons Prats, porté par le GDA* Forez-Emblavez et accompagné par la chambre d’agriculture de la Haute-Loire.

     

    Un effet de groupe particulièrement porteur

    Pour implanter des prairies adaptées au contexte pédoclimatique et à la valeur d’usage souhaitée par l’exploitant, des mélanges spécifiques furent élaborés grâce au logiciel Capflor développé par l’INRAE de Toulouse. Les commandes de graines furent mutualisées au sein du groupe pour obtenir la diversité nécessaire tout en limitant le coût à l’achat. La dynamique collective fut ainsi ancrée et Coline Brat souligne que « maintenant qu’ils se connaissent, ils peuvent avancer ensemble sur d’autres problématiques ».

    Le travail collectif initié grâce au GIEE sur les prairies fut le terreau d’une remise en question plus large du système de culture dans son ensemble, amenant les agriculteurs à multiplier les innovations : un sous-groupe de huit agriculteurs a notamment mis en place du pâturage tournant dynamique, en complément de l’implantation de prairies multi-espèces.

    La force du collectif permet également de tenir le cap lorsque les avis extérieurs ne sont pas unanimes, comme en témoigne Nicolas Cros, un éleveur présent dès les premiers pas du GIEE : « quand on est plusieurs à faire la même chose, à aller dans le même sens, c’est plus encourageant que lorsqu’on est tout seul, surtout quand on a parfois l’impression de travailler à l’envers des autres ! ». Si les débuts ont été complexes, le groupe de Craponne inspire aujourd’hui les alentours : un autre collectif est en construction à Saugues sur la thématique des prairies multi-espèces.

     

    Un avant et un après GIEE pour les exploitants

    Nicolas Cros reconnait avoir hésité à changer ses habitudes de travail : « on craignait de ne pas sortir assez de marchandises ». Très rapidement, il constate les bénéfices concrets des changements qu’il a opérés sur sa ferme : « quand je me suis installé en 2012, j’achetais une centaine de bottes de foin par an. Aujourd’hui je fais beaucoup de prairies et de moins en moins de céréales. Je n’achète plus rien, je suis 100 % autonome grâce au pâturage tournant dynamique et au travail sur mes prairies. » Il a non seulement réassuré son stock fourrager mais aussi considérablement amélioré ses conditions de travail par un gain de temps notoire : « une fois implantées, les prairies ne nécessitent pas de revenir dessus, alors que mes collègues qui font du maïs sont toujours sur leur tracteur. Moi je peux me permettre de prendre une journée. Avant c’était la course, maintenant on prend le temps de vivre ».

     

    Le comité de technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

     

    *GDA : Groupement de développement agricole

    [Photo : Journée de signature des engagements des exploitations dans le GIEE Los Bons Prats à Saint-Pierre-Du-Champ, décembre 2017]

     

    En savoir plus sur le collectif  -> page de la Plateforme de la R & D Agricole

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-100183Thu, 29 Jul 2021 15:58:55 +0200CONCRETEMENT L’AGROECOLOGIE... retours du terrain en Pays de la Loirehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/concretement-lagroecologie-retours-du-terrain-en-pays-de-la-loire/En mars 2021, deux journées consacrées à l'agro-écologie ont été organisées par la Chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire, la DRAAF et les organismes de développement partenaires ont organisé dans la région des Pays de la Loire ! Agriculteurs, enseignants, étudiants, conseillers, chercheurs étaient présents sur le terrain. De nombreuses ressources issues de ces deux jours sont disponibles.Outre la vidéo de présentation générale sur l'agro-écologie réalisée par la DRAAF et la Chambre d'agriculture Pays de la Loire, retrouvez les présentations et échanges, autour de travaux menés par des groupes d'agriculteurs qui ont choisi de travailler et progresser ensemble pour répondre aux enjeux de l'agriculture. Découvrez les pistes, les expériences et les réussites qu'ils partagent dans ces 7 webinaires (durée < 1 h).

    7 webinaires thématiques, 17 témoignages de collectifs

    REPLAY WEBINAIRE 1 | Construire des systèmes de cultures innovants pour limiter le recours aux intrants

    1. Réduction des intrants : adapter son système
    2. Grandes cultures : mise en place et suivi d’un essai système bio
    3. Systèmes de culture intégrant du soja pour favoriser l'autonomie des élevages

    REPLAY WEBINAIRE 2 | Renforcer l'autonomie de ses élevages, c'est renforcer son autonomie

    1. Polyculture-élevage en bio : autonomie protéique dans le Perche sarthois
    2. Élevage caprin bio : adaptations aux changements climatiques


    REPLAY WEBINAIRE 3  | Des animaux en bonne sante des meilleures performances

    1.  Bovins lait : santé animale et efficacité économique
    2.  Des animaux en bonne santé, des meilleures performances

    REPLAY WEBINAIRE 4 | L’arbre au cœur du système agricole

    1. L'Arbre au cœur des systèmes agricoles : des arbres dans les prairies à la Germinière
    2. L'Arbre au cœur des systèmes agricoles : faire émerger une filière trufficulture en Pays de la Loire
    3. Une CUMA au service d’une gestion durable des haies et espaces boisés agricoles

    REPLAY WEBINAIRE 5| Préserver son sol pour conserver son capital de production

    1. Améliorer la performance des systèmes en grandes cultures biologiques
    2. Des leviers pour préserver vos sols
    3. L'évolution des pratiques pour sécuriser sa trajectoire vers l'agriculture de conservation

    REPLAY WEBINAIRE 6  | Concilier agriculture de conservation et réduction des intrants : quelles voies ?

    1. Retours d'expériences du réseau APAD et d'une plateforme d'essai d'alternatives durables au glyphosate
    2. Innover pour réduire les intrants en agriculture de conservation


    REPLAY WEBINAIRE 7 | Maraichage bio : sécuriser durablement ses productions avec des techniques alternatives innovantes

    1. Maîtrise du désherbage et couverture du sol en maraîchage bio
    2. La lutte par conservation en maraichage bio

     

     

     

     

     

    ]]>
    Pays-de-la-LoireEnvironnement
    news-97420Wed, 02 Jun 2021 08:16:51 +0200Mettre en ligne vos productions et savoir utiliser le site collectifs-agroecologie.fr - Toutes les informations en replayhttps://occitanie.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mettre-en-ligne-vos-productions-et-savoir-utiliser-le-site-collectifs-agroecologiefr-toutes-les-i-1/Afin de mieux comprendre le fonctionnement du site collectifs-agroecologie.fr et son articulation avec la base documentaire rd-agri.fr dans le cadre de la capitalisation et diffusion des productions de collectifs agroécologiques, la CRAO et la DRAAF Occitanie ont organisé un webinaire de présentation du fonctionnement de ces sites internet. Retrouvez les replays de ce webinaire sur la chaine de webinaire de la région Occitanie dédiée aux animateurs de collectifs agroécologiques.Divisé en 3 parties, le webinaire vous permet de comprendre comment utiliser l’ensemble de ces outils :]]>Occitanienews-92602Tue, 02 Mar 2021 08:06:41 +0100Découvrez les leviers de réduction des phytos en Occitanie dans la websérie Groupes 30 000https://occitanie.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/decouvrez-des-alternatives-aux-produits-phytosanitaires-dans-la-webserie-groupes-30-000-en-occitan/Les agriculteurs et les animateurs des Groupes 30 000 d'Occitanie témoignent dans une websérie inédite pour présenter les leviers de diminution des phytos en grandes cultures, viticulture, arboriculture et maraîchage.OccitanieEcophytonews-92600Tue, 02 Mar 2021 08:03:50 +0100L'appel à projet Groupes 30 000 2021 est lancé en Occitanie !https://occitanie.chambre-agriculture.fr/agenda/detail-de-levenement/actualites/appel-a-projets-groupes-30-000-en-occitanie/Le but de cet appel à projets est de favoriser l’émergence et l’accompagnement de projets collectifs locaux, mais également, de reconduire les projets de groupes arrivant à leur terme. L’idée est de promouvoir la diffusion et le transfert de pratiques innovantes ainsi que de poursuivre les efforts des groupes préalablement engagés dans le réseau des 30 000OccitanieWebinaireEcophytonews-92599Tue, 02 Mar 2021 08:01:26 +0100 L'appel à projet GIEE 2021 est lancé !https://occitanie.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lappel-a-projet-giee-2021-est-lance/Vous pouvez déposer votre dossier de candidature à la Reconnaissance d’un GIEE, ou à l’accompagnement à l’Emergence ou l’Animation jusqu'au 27 mai 2021.OccitanieGIEEAgroécologie, HVEnews-92530Fri, 26 Feb 2021 15:00:34 +0100Lancement des appels à projets 2021 GIEE et groupes 30 000https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-des-appels-a-projets-2021-giee-et-groupes-30-000/Le nouvel AAP commun GIEE- groupes 30 000 est sorti!Le nouvel AAP commun GIEE- groupes 30 000 est maintenant disponible sur le site de la DRAAF. Vous avez jusqu'au 25 mai pour déposer vos dossiers de demande de reconnaissance. Pour les demandes de financements pour de l'animation de GIEE, les dossiers sont à déposer pour le 11 juin au plus tard.

    Pour ceux qui souhaitent candidater ou simplement avoir des informations sur ces dispositifs, vous pouvez contacter la DRAAF ou la Chambre régionale Bourgogne Franche-Comté.

     

    >> Tout savoir sur l'appel à projets Bourgogne-Franche-Comté "GROUPES 30 000"

    ]]>
    Bourgogne-Franche-Comté
    news-90863Thu, 21 Jan 2021 10:21:58 +0100Animateurs des collectifs de BFC : rendez-vous le 8 avril!https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/animateurs-des-collectifs-de-bfc-rendez-vous-le-8-avril/Une nouvelle journée à destination des animateurs des groupes agroécologiques de la région est prévu le 8 avril. Ce rendez-vous aura pour thématique : les techniques d'animation pour faire vivre la dynamique de groupe!]]>Bourgogne-Franche-Comténews-90859Thu, 21 Jan 2021 10:10:04 +0100Le groupe DEPHY viti de l'Yonne "Améliorer la qualité des sols viticoles" a l'honneur dans le DEPHY mag#3!https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-groupe-dephy-viti-de-lyonne-ameliorer-la-qualite-des-sols-viticoles-a-lhonneur-dans-le-dephy/Thomas Sorin présente son objectif de réduction des phytos et sa démarche. Bravo! 


    Pour visionner la vidéo, c'est ici!

    ]]>
    Bourgogne-Franche-Comté
    news-90855Thu, 21 Jan 2021 09:46:19 +0100Tout savoir sur le plan Ecophyto en Bourgogne-Franche-Comté!https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/tout-savoir-sur-le-plan-ecophyto-en-bourgogne-franche-comte/Retrouvez l'ensemble des informations sur le plan Ecophyto en BFC, les actions, les collectifs et les actualités! 

     

    ]]>
    Bourgogne-Franche-Comté
    news-90662Fri, 15 Jan 2021 19:43:06 +010017 nouveaux GIEE en 2020 sur la Région Auvergne-Rhône-Alpes : découvrez-les !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/17-nouveaux-giee-en-2020-sur-la-region-auvergne-rhone-alpes-decouvrez-les/Depuis la création des GIEE par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt votée en septembre 2014, plusieurs appels à projets ont permis de reconnaître à ce jour 57 GIEE en région AURA.Parmi ces collectifs lancés dans des projets variés et portés par divers types de structures, 39 sont toujours reconnus (les 18 autres sont arrivés en fin de période de reconnaissance). Ce sont 941 agriculteurs qui sont engagés dans des changements de pratiques au sein de ces collectifs (sur 636 exploitations dans des systèmes de production variés et couvrant 40 614 ha). L’enseignement agricole est impliqué dans 29 GIEE.

    Découvrez les fiches descriptives et les actions des nouveaux GIEE reconnus en 2020

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-90656Fri, 15 Jan 2021 16:50:20 +0100Retour sur la journée "Transition agro-écologique collective en Auvergne-Rhône-Alpes, échangeons pour avancer ensemble !"https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-la-journee-transition-agro-ecologique-collective-en-auvergne-rhone-alpes-echangeons-pou/Plus de 140 personnes ont participé à l'évènement organisé conjointement par la Chambre régionale d'agriculture et la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes le 30 juin 2020Au programme de cette journée riche en échanges (à distance, puisque c'était un webinaire) : 
    • un état des lieux de la vie des groupes en transition écologique (profil, thématiques de travail, changements des pratiques, partenaires, leviers mobilisés, résultats, difficultés),
    • l'intervention très appréciée de Véronique Lucas, sociologue rurale
    • et des ateliers avec des animateurs de collectifs de GIEE, Groupes Ecophyto 30 000 et autres collectifs engagés en transition agroécologique.

     

    Toutes les informations et contenus de cette journée sur https://chambreregionaleagri.wixsite.com/website

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-90657Fri, 15 Jan 2021 16:46:38 +0100Le GIEE "SAS AGRIGAZ VIRE" témoigne de son expérience en bio énergie le 27 janvierhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-giee-sas-agrigaz-vire-temoigne-de-son-experience-en-bio-energie-le-27-janvier/Antoine HERMAN, responsable de la SAS AGRIGAZ VIRE intervient lors de la journée nationale CasDAR du GIS Relance Agronomique dont la thématique 2021 porte sur le changement climatique.Programme et inscription à cette journée (organisée en webinaire).]]>Normandienews-90654Fri, 15 Jan 2021 16:30:04 +0100L’Eure : de l’agroécologie au menu du Président et des Ministreshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/leure-de-lagroecologie-au-menu-du-president-et-des-ministres/Le chef de l'Etat est venu à la rencontre d'agriculteurs engagés dans l'agro-écologie et dans la restauration de la biodiversité le 12 janvier dernier près de Vernon dans l’Eure. Accompagné de plusieurs ministres, Emmanuel Macron a visité la Ferme des Ruelles. 

    Michel Galmel a présenté le système d’exploitation et sa contribution aux travaux du GIEE ADAN (Groupement d'intérêt économique et environnemental – Association pour une Dynamique Agroforestière en Normandie) animé par la Chambre régionale d’agriculture de Normandie.

    Pierre Gégu, agroforestier et président du GIEE, Xavier Frémin, agriculteur et apiculteur et plusieurs responsables professionnels agricoles normands et nationaux ont participé aux échanges fructueux sur la transition écologique dans l’agriculture.

    Quelques morceaux choisis :

    « C’est très impressionnant ce qu’on a vu ! C’est un très bel exemple et un modèle réplicable. Il illustre ce que nous voulons faire dans le cadre du Plan de relance dans l’agriculture. Il faut continuer le travail de transformation » - Emmanuel Macron
    « Ce que vous nous avez montré est, à nos yeux, remarquable. Votre modèle montre qu’il est absurde d’opposer agriculture et environnement » - Julien Denormandie
    « Vous faites partie des précurseurs. Vous avez montré par l’exemple qu’on peut y arriver et que ce qu’on pensait impensable est possible » - Barbara Pompili
     

    ]]>
    NormandieEureGIEEAgriculture localeAgriculteurAgroécologie, HVE
    news-90622Fri, 15 Jan 2021 15:21:42 +0100Concrètement l’agroécologie : participez aux 7 webinaires thématiques !https://pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/index.php?id=2958074Les 17 et 24 mars 2021, les agriculteurs qui vivent et inventent ensemble l’agroécologie témoignent, lors de 7 webinaires thématiques !Pays-de-la-LoireAgroécologie, HVEnews-90604Fri, 15 Jan 2021 14:03:45 +0100Lancement du site web collectifs-agroecologie.frhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-du-site-web-collectifs-agroecologiefr/Localiser rapidement les collectifs d’agriculteurs en transition vers l’agroécologie, et accéder aux informations et aux livrables réalisés par ces groupes. A partir du 18 janvier 2021, le site giee.fr devient la plateforme web collectifs-agroécologie.fr, un site plus complet, dynamique et ergonomique.Que trouver sur ce site web dédié aux collectifs d’agriculteurs ?

    Cette plateforme web permet de trouver facilement les informations sur tous les collectifs d’agriculteurs en transition vers l’agroécologie : GIEE, groupes 30 000 et DEPHY Fermes. Grâce à un outil de cartographie, vous pouvez localiser un collectif et accéder à sa carte d’identité et à ses livrables de capitalisation.

    Chaque région possède sa propre page vous permettant d’accéder rapidement aux informations, actualités et contacts de votre région.

    Dans ce nouveau site, vous trouverez aussi des explications sur les collectifs agroécologiques ainsi que les résultats des projets de recherche & développement autour des groupes en transition vers l’agroécologie.

    Comment localiser un collectif ?

    La plateforme permet de localiser sur une carte tous les collectifs agroécologiques :

    • Par types de groupe : GIEE, groupes 30 000 et DEPHY Fermes
    • Par productions principales : grandes cultures, maraichage, viticulture, élevage…
    • Par thématiques de travail : réduction des produits phytos, conservation des sols, autonomie alimentaire des élevages…

    Ces filtres peuvent être croisés pour une recherche plus fine et optimisée.

    L’accès à la carte se fait de deux façons : 

    • Par la carte nationale permettant de visualiser tous les points de collectifs sur le territoire
    • Par les cartes régionales pour ne voir que les groupes de votre région

    Accéder à la carte des collectifs agroécologiques

    Qu’est ce qu’un collectif agroécologique ?

    Un collectif agroécologique est un groupe qui met en relation des agriculteurs pour faciliter l’échange de leurs pratiques agricoles, ainsi que le partage de leurs expériences et connaissances en agroécologie.

    Plusieurs types de collectifs agroécologiques existent aujourd'hui en France :

    • GIEE : collectifs d’agriculteurs qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modifications de leurs pratiques
    • Groupes 30 000 : collectifs qui diffusent largement des pratiques déjà éprouvés notamment par les fermes Dephy, innovantes et économes en produits phytosanitaires, et économiquement performantes 
    • DEPHY fermes : exploitations agricoles engagées dans une démarche volontaire de réduction de l’usage des pesticides.

    Consulter la page Qu'est ce qu'un collectif agroécologique

    Cette plateforme web est le résultat d’un travail en partenariat entre Chambres d’agriculture France (APCA), les Chambres régionales d’agriculture, les DRAAF et la DGPE, et d’une concertation avec toutes les autres structures de développement.

    Le ministère a délégué le développement et la mise en œuvre du site web à Chambres d’agriculture France (APCA). Ce site web est l’exemple d’une interconnexion réussie avec d’autres outils animés par les acteurs du développement agricole, illustré notamment par la plateforme de la R&D agricole et EcophytoPIC.

    Les collectifs agréologiques en chiffres :

    • Plus de 1 500 collectifs (GIEE, groupes 30 000 et DEPHY Fermes) en 2021
    • Plus de 25 000 agriculteurs accompagnés en 2021
    ]]>
    news-90579Fri, 15 Jan 2021 10:53:55 +0100Prochaines échéances en Grand Esthttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/prochaines-echeances-en-grand-est/Les collectifs d’agriculteurs ont pour objectif de favoriser les échanges d’expériences entre agriculteurs, conseillers et divers réseaux. Ce premier trimestre 2021 seront publiés les nouveaux appels à projets.Courant février 2021 pour l'appel à projets de réengagement DEPHY

    Courant mars 2021 pour les appels à projets GIEE et Groupes 30 000.

    En ce début d'année, auront également lieu des webinaires techniques destinés aux animateurs de groupes :

    • le 21/01/21 sur l'autonomie fourragère avec Véronique Laudinot ;
    • le 26/01/21 sur la biodiversité en GC avec Anne Barth ;
    • le 28/01/21 sur la biodiversité en arbo et viti avec Frédéric Schwaerzler

     

    Retrouvez plus d'informations sur les collectifs agricoles en Grand Est sur le site de la Chambre régionale d'agriculture Grand Est.

    ]]>
    Grand-Est
    news-90563Fri, 15 Jan 2021 08:50:29 +0100Vidéos de la websérie DEPHY Viticulturehttps://occitanie.chambre-agriculture.fr/agroenvironnement/ecophyto/journees-dephy-2020/Les journées régionales DEPHY sont organisées par les chambres d'agriculture d'Occitanie pour permettre d'échanger autour des résultats des groupes DEPHY. Ces journées permettent de présenter la mise en œuvre de leviers agronomiques permettant de réduire l’usage des produits phytosanitaires.Occitanie2020news-90562Fri, 15 Jan 2021 08:39:54 +0100Websérie DEPHY viticulture 2020 en Occitanie : les interventionshttps://occitanie.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/webserie-dephy-viticulture-2020-en-occitanie-les-interventions/En 2020, 4 webinaires ont permis de présenter des retours d'expérience des groupes DEPHY et des témoignages de viticulteurs sur la baisse des usages de produits phytosanitaires dans leurs exploitations.Occitanie2020Vignenews-89972Mon, 06 Apr 2020 16:03:34 +0200Carte et annuaire des collectifs de Bourgogne-Franche-Comté - Edition 2020https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/carte-et-annuaire-des-collectifs-de-bourgogne-franche-comte-edition-2020/Tous les contacts des collectifs DEPHY, 30 000 et GIEE de la région Bourgogne-Franche-Comté !Retrouvez ici tous les contacts des collectifs DEPHY, 30 000 et GIEE de la région Bourgogne-Franche-Comté !]]>Bourgogne-Franche-Comténews-89967Wed, 04 Mar 2020 09:18:48 +0100Journée ingénieurs réseau Dephy et animateurs 30 000 / GIEE des filières Grandes Cultures - Polyculture-élevage en Occitaniehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-ingenieurs-reseau-dephy-et-animateurs-30-000-giee-des-filieres-grandes-cultures-polycult-1/Afin de favoriser la dynamique régionale autour des groupes engagés pour la baisse de l'utilisation des produits phytosanitaires, échanger sur des points propres aux filières Grandes Cultures et polyculture-élevage, répondre aux questions des animateurs et recueillir leurs attentes, une journée DEPHY - 30 000 - GIEE pour les filières Grandes Cultures et polyculture-élevage se tiendra le 12 mars 2020 de 9h30 à 16h30 à la Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne (82017).Il y a presque 10 ans, les réseaux DEPHY voyaient le jour dans le cadre du plan ECOPHYTO. Depuis, ils permettent l'expérimentation et le déploiement de pratiques économes en produits phytosanitaires dans un contexte local. Ces dernières années, les groupes 30 000 ont été mis en place afin de diffuser à plus grande échelle les pratiques déjà éprouvées dans DEPHY et connues comme performantes techniquement, économiquement et environnementalement.

    Afin de renforcer les échanges entre les ingénieurs réseaux DEPHY et les animateurs des groupes 30 000 en viticulture en Occitanie, la DRAAF Occitanie, la CRA Occitanie et les ingénieurs territoriaux DEPHY des filières Grandes Cultures et polyculture-élevage vous invitent à une journée d'échanges sur des points techniques et méthodologiques le 12 mars 2020 à la Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne (82).

    Cette journée sera l'occasion de favoriser les interactions entre les différents groupes régionaux, de partager les expériences en mettant en relief les enseignements tirés pour la vie du groupe et l'atteinte des objectifs. Un temps d'échanges sur les méthodes et la mise en œuvre dans les différents groupes vous sera proposé mais aussi, des échanges sur des points techniques propres à la filière viticulture en Occitanie (OAD, ...). Enfin, cette journée nous permettra de faire un point sur les évènements prévus pour l'année 2020 à l'échelle régionale pour la filière viticulture pour en faire la promotion la plus large.

    Les inscriptions sont obligatoires : cliquez ici pour vous inscrire.

    ]]>
    Occitanie
    news-89966Thu, 27 Feb 2020 08:35:10 +0100Près de 40 participants au webinaire de lancement "Appel à projets 2020 GIEE-30 000"https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pres-de-40-participants-au-webinaire-de-lancement-appel-a-projets-2020-giee-30-000-2/Retour sur le webinaire du 13 février 2020 sur le nouvel Appel à projets GIEE-30 000.Le 13 février 2020 , près de 40 participants des divers organismes de développement ont suivi en direct la web conférence qui accompagnait la publication du nouvel Appel à projets GIEE-30 000 sur le site de la DRAAF.

    Le contexte a tout d’abord été rappelé : définition et dynamique de l’agroécologie, nombre et situation des collectifs GIEE et 30 000 en Pays de la Loire, thématiques principales. Puis la DRAAF a présenté les attendus des projets, les engagements , les critères de sélection, pour les 3 Volets : GIEE - 30 000 - EMERGENCE.

    Un point particulier a été développé pour la capitalisation des résultats et des expériences des collectifs, avec la Chambre régionale d’agriculture qui en assure la coordination.

    Les dispositifs financiers et le calendrier ont été présentés par la DRAAF, avec un dépôt des projets jusqu’au 2 avril 2020. 

    Les animateurs ont également eu réponses à leurs premières questions .

    En savoir plus

    Consulter le replay du webinaire, ainsi que le diaporama de présentation. Une journée régionale d’information est organisée le jeudi 5 mars 2020, de 9 h 30 à 17 h au Laboratoire de Santé du Végétal (Anses), 7 rue Jean-Dixméras à Angers (49) : inscrivez-vous en ligne !

    ]]>
    Pays-de-la-Loire
    news-89965Wed, 26 Feb 2020 15:26:02 +010024 mars 2020 : demi-journée d'échange "Bout de champ" bovin viande à la Bazouge-de-Chémeré https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/24-mars-2020-demi-journee-dechange-bout-de-champ-bovin-viande-a-la-bazouge-de-chemere-1/Une demi-journée d'échange en Mayenne entre éleveurs de bovins allaitants pour faire le point sur la mise à l'herbe et le déprimage est organisée le mardi 24 mars 2020, de 9 h 45 à 13 h 30.En prenant le cas de la ferme visitée, il s’agit de rappeler les repères de gestion du système herbager, d’échanger sur l’avancement du pâturage chez chacun et de répondre aux questionnements du moment de chacun. 

    Seront également abordés les thèmes d’engraissement à l’herbe et de commercialisation de la viande. La demi-journée se termine par un pique-nique où chacun ramène son panier.

    Contact : William GUILLO, animateur par mail ou par téléphone au 07 68 80 48 97.

    Accéder à la page du GIEE CIVAM AD 53

    ]]>
    Mayenne
    news-89964Mon, 24 Feb 2020 10:42:21 +010047.295458499999995 -1.474552147.295458499999995-1.4745521 Journée régionale : restitution des travaux du projet Transaéhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-regionale-restitution-des-travaux-du-projet-transae-1/La journée de restitution régionale des travaux du projet Transaé aura lieu le jeudi 9 avril 2020 à la MFR de Carquefou, La Charmelière, avenue Joseph Cugnot.TransAE est un projet de recherche- action 2016-2020, animé par le réseau Civam et ses partenaires. Il propose des outils et méthodes pour aborder la question du travail avec différents publics du milieu agricole. Le programme, à télécharger, permettra d’aborder les questions suivantes :
    • Le travail est-il une porte d'entrée pertinente pour initier et accompagner la transition des personnes et des collectifs vers une agriculture plus durable ? 
    • Quels outils et méthodes pour accompagner sur les questions liées au travail sur les exploitations ? 
    • Comment intégrer cette nouvelle approche dans les actions de développement sur les territoires et dans les politiques publiques ? 
    • Comment donner une place au travail en formation initiale ? 
    • Quels place et rôle des femmes dans la transition des fermes ? 
    • A quoi ressemble le travail dans les systèmes de production privilégiant le pâturage ?

    Inscription (15 € repas compris) avant le 1er avril 2020 en complétant le formulaire en ligne.

    ]]>
    Pays-de-la-Loire
    news-89962Wed, 12 Feb 2020 10:39:13 +0100Journée Ingénieurs Réseau DEPHY et animateurs 30 000 / GIEE de la filière viticulture en Occitaniehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-ingenieurs-reseau-dephy-et-animateurs-30-000-giee-de-la-filiere-viticulture-en-occitanie-1/Afin de favoriser la dynamique régionale autour des groupes engagés pour la baisse de l'utilisation des produits phytosanitaires, échanger sur des points propres à la filière viticulture, répondre aux questions des animateurs et recueillir leurs attentes, une journée DEPHY - 30 000 - GIEE pour la filière viticulture se tiendra le 27 février 2020 de 9h à 16h30 au Domaine de Cazes à Alaigne (11240).Il y a presque 10 ans, les réseaux DEPHY voyaient le jour dans le cadre du plan ECOPHYTO. Depuis, ils permettent l'expérimentation et le déploiement de pratiques économes en produits phytosanitaires dans un contexte local. Ces dernières années, les groupes 30 000 ont été mis en place afin de diffuser à plus grande échelle les pratiques déjà éprouvées dans DEPHY et connues comme performantes techniquement, économiquement et environnementalement.

    Afin de renforcer les échanges entre les ingénieurs réseaux DEPHY et les animateurs des groupes 30 000 en viticulture en Occitanie, la DRAAF Occitanie, la CRA Occitanie et les ingénieurs territoriaux DEPHY de la filière viticulture vous invitent à une journée d'échanges sur des points techniques et méthodologiques le 27 février 2020 au Domaine de Cazes à Alaigne (11).

    Cette journée sera l'occasion de favoriser les interactions entre les différents groupes régionaux, de partager les expériences en mettant en relief les enseignements tirés pour la vie du groupe et l'atteinte des objectifs. Un temps d'échanges sur les méthodes et la mise en œuvre dans les différents groupes vous sera proposé mais aussi, des échanges sur des points techniques propres à la filière viticulture en Occitanie (OAD, ...). Enfin, cette journée nous permettra de faire un point sur les évènements prévus pour l'année 2020 à l'échelle régionale pour la filière viticulture pour en faire la promotion la plus large.]]>
    OccitanieProductions végétales
    news-89961Mon, 09 Dec 2019 11:21:48 +0100Une carte des pratiques favorables à l'environnement en Normandiehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-carte-des-pratiques-favorables-a-lenvironnement-en-normandie-1/Les groupes d’agriculteurs normands engagés dans la transition agro-écologiques figurent maintenant sur une carteAu titre de la capitalisation des données issues des collectifs d'agriculteurs, les chambres d'agriculture de Normandie ont rassemblé sur une même carte l'ensemble des exploitations agricoles normandes engagées dans un collectif GIEE, groupes 30 000 et groupes DEPHY.

     

    ]]>
    Normandie
    news-89943Wed, 27 Nov 2019 14:52:00 +010032 GIEE en Pays de la Loire : autonomie, agriculture bio, biodiversité, agriculture de conservation, agriculture péri-urbaine, énergie, dynamiques de territoires ou commerciales, multiperformances... parmi bien d'autres sujetshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/32-giee-en-pays-de-la-loire-autonomie-agriculture-bio-biodiversite-agriculture-de-conservation-1/Les GIEE sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’État qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Ces GIEE constituent l’un des outils structurants du projet agro-écologique pour la France, engagé par le ministre de l’Agriculture le 18 décembre 2012, pour impulser la transition écologique des modes de production de la filière agricole. En 2019, 5 nouveaux projets ont reçu un avis favorable pour être reconnus groupements d’intérêt économique et environnemental dans les Pays de la Loire, ce qui porte à 32 le nombre de GIEE ligériens reconnus. La richesse des sujets illustre bien la grande diversité des filières de production agricole régionale :]]>Pays-de-la-Loirenews-89956Mon, 09 Sep 2019 15:19:53 +0200Journée de témoignages des collectifs d’agriculteurs dans la transition agro-écologique du 7 mars 2019 : accédez aux ressources !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-de-temoignages-des-collectifs-dagriculteurs-dans-la-transition-agro-ecologique-du-7-mars-20-1/Face aux nombreux enjeux auxquels l’agriculture est confrontée, certains agriculteurs ont fait le choix de travailler et progresser ensemble, en groupe, et de s’inscrire parfois dans un dispositif tels que les GIEE, groupes DEPHY, etc.La Chambre d’agriculture Pays de la Loire, la DRAAF et le Conseil régional des Pays de la Loire ont organisé, le 7 mars 2019, en partenariat avec le FRCIVAM, la FRCUMA, la CAB, Coop de France, la chaire "Mutation Agricole" de l’ESA et l’enseignement agricole, une journée de témoignages des collectifs d’agriculteurs.

    Les participants ont pu rencontrer 19 groupes d’agriculteurs des Pays de la Loire et découvrir leur parcours, leurs expériences et leurs avancées sur l’autonomie alimentaire, la réduction des intrants, l’organisation du travail, la santé animale, et bien d'autres thématiques. Parmi ces 19 groupes se trouvaient 3 GIEE des Pays de la Loire :

    Et retrouvez tous les ressources des groupes de la journée sur le site Chambre d'agriculture Pays de la Loire.

    ]]>
    Pays-de-la-LoireInnovation recherche développementBovinProductions végétales
    news-89955Tue, 30 Jul 2019 10:51:53 +0200LES TROPHÉES DE L'AGRO-ÉCOLOGIE 2019https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-trophees-de-lagro-ecologie-2019-1/Un GIEE de la région Occitanie récompensé par la mention spéciale de la démarche collective.Le 22 mars 2019 s'est tenu le jury des Trophées de l'agro-écologie. Les prix des trophées de l'Agro-écologie ont ensuite été remis par le ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, en présence de Périco Légasse, président du jury national et de membres du jury.

    La mention spéciale de la démarche collective a été remis au GIEE "Farine du Méjean " (Lozère). C'est une association qui développe une filière locale de meunerie sur le causse Méjean. Cette association regroupe 16 exploitations agricoles bio et conventionnelles, ainsi que des meuniers, des boulangers et des collectivités territoriales, qui ont su créer une marque locale « La Méjanette ».

    Le suivi et l'accompagnement technique sont assurés en partenariat avec le CIVAM, le yndicat mixte du grand site des Gorges du Tarn de la Jonte et des Causses, le Parc national des Cévennes, la Commune de Hures la Parade et le Collectif la Toile du Méjean.

    ]]>
    Occitanie2019
    news-89953Fri, 12 Apr 2019 13:09:26 +0200La CUMA de la Pacaudière : lauréat régional Auvergne-Rhône-Alpes de la 3ème édition des trophées de l’agro-écologiehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-cuma-de-la-pacaudiere-laureat-regional-auvergne-rhone-alpes-de-la-3eme-edition-des-trophees-de-1/La CUMA de la Pacaudière (dans la Loire) a été désignée lauréate régionale du concours des Trophées de l’agro-écologie par un jury présidé par la DRAAF dans la catégorie "Grand prix de la démarche collective" ; ce prix souligne la priorité donnée à l’action collective d’agricultrices et d’agriculteurs engagés dans l’agro-écologie.La CUMA de la Pacaudière a été reconnue GIEE (groupement d’intérêt économique et environnemental) en novembre 2015 pour son projet « Opter pour des systèmes respectueux des sols et de l’environnement tout en gardant les exploitations du Roannais économiquement et humainement viables ». Elle est accompagnée par la FDCUMA de la Loire (qui, à ce titre, a perçu une aide à l'animation du GIEE de 20 000€ de l’Etat), et associe divers partenaires à la mise en œuvre de son projet.

    Le jury a apprécié le caractère réellement collectif du projet de ces 7 agriculteurs, avec la mise en œuvre de changements de pratiques de nature agro-écologique (techniques culturales simplifiées, couverts végétaux…), concrets et ambitieux sur les exploitations, mobilisant la complémentarité cultures-élevage.

    Le projet bénéficie déjà d’un peu d’antériorité, ce qui lui permet d’afficher des premiers résultats de triple performance économique, environnementale et sociale :

    • une amélioration forte de l’état du sol (grumelage de surface, augmentation de l’enracinement et de la porosité avec ressuyage plus rapide des parcelles, diminution de l’érosion)

    • un développement de la biodiversité (couverts végétaux avec différentes variétés, augmentation de la présence de vers de terre, présence de champignons nécessaires pour la dégradation des chaumes de cultures précédentes)

    • une réduction de la fertilisation minérale

    • une réduction de la consommation des énergies fossiles (fioul)

    • une réduction des coûts de production avec la diminution des achats en engrais et en carburant, et une réduction du coût de mécanisation

    Les agriculteurs membres de ce collectif apprécient ce lieu d’échanges, de production de connaissances et de promotion des innovations. Ils ont fait école puisque le collectif est passé de 7 à 15 membres.

     

    Pour en savoir plus :

    > Fiche de description du GIEE

    > Quelques précisions sur le projet en cours et ses premiers résultats sur le site internet de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes

    ]]>
    Auvergne-Rhône-AlpesLoire
    news-89948Tue, 29 Jan 2019 14:14:00 +010047.4591652 -0.544053999999960147.4591652-0.5440539999999601Une journée de témoignages des collectifs d’agriculteurs dans la transition agro-écologique - 7 mars 2019 à Angers (49)https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-journee-de-temoignages-des-collectifs-dagriculteurs-dans-la-transition-agro-ecologique-7-mars/Les inscriptions à la 2nde journée Agricultures innovantes et partenariats sont désormais ouvertes !Face aux nombreux enjeux que connait aujourd’hui l’agriculture, certains agriculteurs ont fait le choix de travailler et progresser ensemble, en groupe, et de s’inscrire parfois dans un dispositif tels que les GIEE, groupes DEPHY…

    Venez rencontrer 19 groupes d’agriculteurs qui présenteront leur parcours, leurs résultats, leurs avancées à l'occasion de la journée Agricultures innovantes et partenariats, le jeudi 7 mars 2019 de 9 h à 17 h à l’Ecole Supérieur d’Agricultures à Angers. Cette journée sera essentiellement dédiée à leurs témoignages, sur leurs expériences vers la transition agro-écologique. Cet événement est à destination des agriculteurs, animateurs de groupe, conseillers, techniciens, enseignants et jeunes en formation.

    Pour en savoir plus, retrouvez le programme de cette journée ainsi qu’un lien d'inscription sur la page dédiée à l'événement sur le site de la Chambre d'agriculture Pays de la Loire (participation gratuite).

    ]]>
    Pays-de-la-LoireAgroécologie, HVE
    news-89949Tue, 22 Jan 2019 08:56:03 +0100Les premiers livrables des GIEE d'Occitanie sont disponibleshttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-premiers-livrables-des-giee-doccitanie-sont-disponibles-1/Vidéos, publications, actualités,... : Découvrez les premiers livrables des GIEE d'OccitanieOccitanienews-89944Fri, 15 Jun 2018 15:32:47 +0200GIEE Pays de la Loire : appel à projets 2018, candidatez avant le 16 juillet 2018 !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-pays-de-la-loire-appel-a-projets-2018-candidatez-avant-le-16-juillet-2018/Le groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) constitue l’un des outils qui favorisera la transition agro-écologique en s’appuyant de manière privilégiée sur des projets collectifs dont l’objectif sera de combiner la performance économique, environnementale et sociale des exploitations. Il permettra également d’impliquer plus efficacement l’ensemble des acteurs des filières et du développement agricole en lien avec les enjeux du territoire. Des dizaines de GIEE ont déjà été lancées en Pays de la Loire.Les collectifs d’agriculteurs et, le cas échéant, d’autres partenaires qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux, peuvent être reconnus GIEE.

    En Pays de la Loire, de nombreux GIEE ont déjà été agréés sur des problématiques d'une très grande diversité.

    Consultez le site de la DRAAF pour en avoir plus et vous inscrire avant le 16 juillet 2018.

    ]]>
    Pays-de-la-Loire
    news-89942Wed, 13 Jun 2018 16:12:02 +0200Tour de champs Agroforesterie en Seine-Maritime et dans l'Eurehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/tour-de-champs-agroforesterie-en-seine-maritime-et-dans-leure-1/L'ADAN (Association pour une Dynamique Agroforestière en Normandie - GIEE) organise les 14 et 15 juin des rencontres avec les agriculteurs agroforestiers dans l'Eure et la Seine-Maritime dans le cadre de l'opération Innov'Action.Ces deux journées seront l'occasion de rencontrer et d'échanger avec des agriculteurs agroforestiers.
    Ils présenteront leurs projets, les travaux d'ADAN et du GIEE Agroforesteries en Normandie ...

    Le programme en détail :

    Jeudi 14 juin - En Seine-Maritime

    > 14h Rdv à Cailleville près de St Valéry en Caux
    Agroforesterie et grandes cultures, Bandes Ligno-cellulosiques, BRF, intensification agroforestière.

    > 16h à Crécy près d'Auffay
    Agroforesterie et élevage, densification agroforestière à vocation énergétique.

    Vendredi 15 juin - Dans l'Eure

    > 14h Rdv à Tilly près de Vernon
    Agroforesterie intra et péri parcellaire, agriculture de conservation.

    > 16h Rdv à Gauciel près d'Evreux
    Agroforesterie péri parcellaire et vergers, bois énergie, arbres têtards et apiculture.

    > 18h Rdv à Orvaux près de Conches-en-Ouche
    Agroforesterie et élevage, impact sur la biodiversité.

    A l'issue de ce tour de champs, ADAN propose une soirée conviviale autour d'un repas à Orvaux.
    Ce repas sera l'occasion d'échanges avec les membres de l'association.

    Une participation financière de 19 € par personne vous sera demandée à l'inscription

    Inscription obligatoire 

    Contact : 
    Yann Pivain
    Tél. : 02 32 35 95 32
    yann.pivain@remove-this.normandie.chambagri.fr

    ]]>
    Normandie
    news-89941Wed, 23 May 2018 09:44:00 +0200Lancement des "Trophées de l'agro-écologie" 2018https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-des-trophees-de-lagro-ecologie-2018-1/Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation organise le concours qui se déroulera du 15 avril 2018 au 31 juillet 2019. La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 30 juin 2018L’objet des « Trophées de l'agro-écologie » est de distinguer des démarches innovantes, individuelles ou collectives, exemplaires d’une agriculture à la fois productive et respectueuse de l’environnement et des hommes qui la font vivre.

    Chaque démarche doit donc répondre à différents enjeux :
    • avoir un impact positif sur l’environnement
    • être économiquement viable
    • prendre en compte les aspects sociaux et territoriaux


    2 prix seront discernés : le « Grand prix de la démarche collective » où le jury privilégie les groupes ayant déjà un certain nombre de réalisations à leur actif. Et le « Prix de l'Innovation » pour les démarches individuelles abouties -non pour des initiatives encore au stade de l’élaboration ou de la mise en oeuvre.

    Le Grand prix de la démarche collective cible tout particulièrement les GIEE! N'hésitez pas à participer et mettre en avant les travaux de votre groupe. Pour en savoir plus sur le concours et vous inscrire, rendez-vousici.

    ]]>
    news-89939Mon, 30 Apr 2018 09:18:00 +0200Retrouvez la liste des GIEE reconnus en 1 clic !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retrouvez-la-liste-des-giee-reconnus-en-1-clic-1/Plus de 470 GIEE ont été labellisés depuis le lancement de cette dynamique collective pour engager les agriculteurs vers l'agro-écologie et la multiperformance. 

    Le tableau permet de parcourir rapidement l'ensemble de ces projets de groupe et d'accéder aux informations permettant de les décrire rapidement.

    Consultez le tableau des GIEE

     

    ]]>
    news-89937Mon, 23 Apr 2018 15:39:00 +0200Les réseaux DEPHY expliqués en 4 minhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-reseaux-dephy-expliques-en-4-min-1/Depuis 2014, le réseau DEPHY FERME regroupe 3 000 agriculteurs engagés volontairement dans la réduction de l’usage des produits phytosanitaires sur leur exploitation.Le réseau FERME est actuellement composé de 257 groupes de 12 agriculteurs en moyenne, chacun suivi et accompagné par un ingénieur réseau.

    Les réseaux DEPHY mettent en relation les agriculteurs impliqués dans le dispositif Ecophyto DEPHY Ferme. Il s'agit d'exploitations agricoles impliquées pour la mise en œuvre d’itinéraires techniques permettant la réduction de l'usage des produits phytosanitaires.

    Il constitue une action phare du plan Ecophyto, qui vise à réduire l’utilisation des pesticides de 50 % à l’horizon 2025, tout en maintenant une agriculture économiquement performante. Les fermes DEPHY couvrent les principales filières de production française : grandes cultures, polyculture-élevage, viticulture, arboriculture, cultures légumières, horticulture et cultures tropicales. Elles sont réparties sur l’ensemble du territoire national, y compris les départements et régions d’outre-mer.

    Les ingénieurs territoriaux et ingénieurs réseaux de DEPHY Centre Val de Loire ont réalisé une vidéo didactique pour mieux cerner ces réseaux d'acquisition de références qui doivent permettre de démultiplier les systèmes agricoles économes en produits phytosanitaires.

    ]]>
    Centre-Val-de-Loire
    news-89936Tue, 17 Apr 2018 15:29:00 +0200agri.mouv, le 1er concours vidéo des collectifs d'agriculteurs !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agrimouv-le-1er-concours-video-des-collectifs-dagriculteurs-1/agri.mouv est un concours de vidéos sur Youtube pour mettre en avant les projets et les actions des groupes d'agriculteurs. Le concours est ouvert aux collectifs d'agriculteurs accompagnés/animés par un conseiller Chambre d'agriculture et adhérents à la FNGEDA.

    Il permet de mettre en avant les actions de groupe pour faire connaitre les projets via de courtes vidéos et une diffusion nationale sur la chaîne YouTube des Chambres d'agriculture.

     

    Si vous êtes animateur ou membre d'un collectif, vous pouvez participer en envoyant vos vidéos jusqu'au 1er juin.

    Consultez la page dédiée au concours pour prendre connaissance des modalités de participation.

    Vous pouvez contacter les organisateurs du concours pour en savoir plus.


    ]]>
    news-89940Thu, 12 Apr 2018 11:46:42 +0200Tout savoir sur les GIEE en Centre Val de Loirehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/tout-savoir-sur-les-giee-en-centre-val-de-loire/13 GIEE sont reconnus à date en région Centre-Val de Loire. Pour connaître les modalités de reconnaissance des GIEE en région Centre, pour en savoir plus sur le programmes d'actions prévues pour valoriser les travaux des groupes avec le programme régional de coordination de la capitalisation des GIEE, vous pouvez vous rendre ici.]]>Centre-Val-de-Loirenews-89938Tue, 10 Apr 2018 16:02:18 +0200Journées inter-collectifs organisée en Nouvelle-Aquitainehttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journees-inter-collectifs-organisee-en-nouvelle-aquitaine-1/La CRA Nouvelle-Aquitaine a organisé avec la DRAAF deux journées inter-collectifs destinées à favoriser les interactions entre animateurs de groupes GIEE, DEPHY et Ecophyto 30 000. news-89935Tue, 03 Apr 2018 10:02:00 +0200Les collectifs sur le devant de la scène au Salon de l'agriculture 2018 !https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-collectifs-sur-le-devant-de-la-scene-au-salon-de-lagriculture-2018-1/3 agriculteurs membres de collectifs d'agriculteurs dont GIEE ont témoigné des vertus des dynamiques de groupe pour la réussite de leur projet lors d'une table ronde organisée par le ministère de l'agriculture au SIA 2018.Le Salon International de l'Agriculture avait pour sujet phare en 2018 les dynamiques collectives entre agriculteurs.

    Pour promouvoir ces dynamiques de groupes, le ministère de l'agriculture a organisé une table ronde "Transition agro-écologique et réduction des pesticides : une aventure collective !" en présence du ministre.

    Cet évènement a permis de faire :

    • connaître et promouvoir les initiatives de collectifs d'agriculteurs impliqués dans l'agroécologie et la réduction de l'usage des pesticides auprès du grand public
    • montrer que les changements de pratiques sont possibles
    • sensibiliser aux enjeux des États généraux de l'alimentation
    • présenter la recherche qui accompagne la transition vers le développement d'alternatives aux pesticides.

    3 agriculteurs membres de collectifs ont ainsi pu témoigné de leurs projets de groupe :

    • Vincent Martinant - agriculteur en Grandes cultures en plaine de Limagne (Auvergne-Rhône-Alpes) - responsable d'un GIEE animé par la Chambre d’agriculture du Puy-de-dôme regroupant 12 céréaliers et 4 éleveurs travaillant sur l'équilibre de la fertilisation, les échanges entre céréaliers et éleveurs, et associé à un projet de méthanisation. Egalement membre d'un groupe Ecophyto-30 000 animé par le GAB 63 (financement GIEE demandé en 2017, financement 30 000 prévu pour 2018) regroupant des céréaliers pour réduire fortement l'usage des produits phytosanitaires.
    • Grégoire Besson - viticulteur Ecophyto DEPHY sur les coteaux de l'Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes) et chef de culture d'un propriétaire négociant regroupant une vingtaine de personnes. Le groupe Ecophyto DEPHY est assez récent avec 2 années d'exercice et s'est constitué sous l'impulsion de la Chambre d'agriculture de l'Ardèche. Il regroupe une dizaine de viticulteurs dont la plupart sont indépendants ou en coopérative. Les deux thématiques de travail principales sont l'entretien du sol sur les vignobles en forte pente et la réductions voire la suppression des herbicides. De nombreuses expérimentations et test de produits sont en cours : biocontrôle, enherbement des vignes, désherbage mécanique via un treuil autoconstruit. Le groupe animé par la Chambre d'agriculture échange et partage sur les références obtenues.
    • Jules Charmoy, polyculteur-éleveur en agriculture biologique en Dordogne (Nouvelle Aquitaine), il travaille en groupe depuis plus de 15 ans (CUMA entre autres) et pilote le GIEE Méthacycle structuré autour d'un projet de méthaniseur et d'un séchoir à céréales. Il travaille aussi la conservation des sols, la suppression des produits phytosanitaires, l'économie circulaire locale, et le développement de l'emploi sur les exploitations. Le groupe est animé par la FDCUMA de la Dordogne.

    Regarder l'intégralité de cette table ronde sur les dynamiques collectives :

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-89929Thu, 08 Mar 2018 15:50:00 +0100Zoom sur les GIEE des Hauts de France https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/zoom-sur-les-giee-des-hauts-de-france-1/La Chambre régionale d'agriculture a réalisé un panorama des GIEE de la région. Début 2018, on compte 19 GIEE en Hauts de France. 

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

     

    ]]>
    Hauts-de-France
    news-89933Tue, 13 Feb 2018 08:52:40 +0100Zoom sur les GIEE de Normandie et les Champs d'Innovationhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/zoom-sur-les-giee-de-normandie-et-les-champs-dinnovation-1/Fin 2017, la Normandie compte 26 GIEE reconnus sur son territoireCes collectifs d’agriculteurs, accompagnés par des Chambres d’agriculture, des centres de gestion, des instituts techniques, des coopératives ou des associations de développement, innovent et expérimentent des techniques pour améliorer l’autonomie alimentaire de leurs troupeaux, développer l’usage des couverts végétaux, lutter contre l’érosion des sols, renforcer la biodiversité, mettre en œuvre des projets de méthanisation, d’agro-foresterie…

    Voir les différents GIEE de la région normande

    Les Champs d'Innovation

    A l'occasion du 1er forum régional "Les Champs d'Innovation", plusieurs GIEE ont pû partager leur savoir-faire et leur expérience. Une brochure à destination des agriculteurs et prescripteurs a été réalisée par la Chambre Régionale de Normandie.

    Téléchargez la brochure

    Un guide des aides accessibles aux GIEE

    Ce guide, réalisé par la DRAAF de Normandie est à destination des GIEE et de leurs structures d’accompagnement. Il répertorie les principales aides mobilisables par les GIEE et leurs membres et identifie les contacts permettant de disposer de plus d’informations.

    Téléchargez le guide des aides

    Focus sur le GIEE Sol en Caux

    Premiers retours d'expérience sur l'agriculture de conservation y compris pour les cultures industrielles

    Les agriculteurs de l'association Sol en Caux, en partenariat avec l'ARAD² de Cerfrance Normandie Maine, ont travaillé pendant 3 ans sur l'adaptation des principes de l'agriculture de conservation aux systèmes de production du Pays de Caux (Seine Maritime).

    Ce projet labellisé Casdar Mobilisation Collective pour l'agro-écologie leur a permis de se former, d'expérimenter et faire une première synthèse de leurs réussites et échecs au travers de 8 fiches.

    Consultez la présentation du GIEE et les fiches de leur 1er retour d'expérience

    ]]>
    Normandie
    news-89932Mon, 05 Feb 2018 14:16:23 +0100Collectifs d'aujourd'hui, une diversité de fonctionnementhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collectifs-daujourdhui-une-diversite-de-fonctionnement-1/Collectifs agricoles pour une TRansition Agro-Ecologique Innovation – Connaissances – ExpérimentationLe projet COTRAE, mené depuis 2015 en Rhône-Alpes, est une démarche originale de co-production de connaissances entre agriculteurs, accompagnateurs des groupes et chercheurs. Les premiers éléments d’analyse des collectifs font apparaitre des modalités diversifiées de fonctionnement et les groupes s’approprient et bénéficient différemment de l’interaction collectif/processus d’expérimentation et accompagnement.

    Le projet COTRAE

    ]]>
    Auvergne-Rhône-Alpes
    news-89931Thu, 14 Dec 2017 09:25:06 +0100Rapport d'études de l'ASPhttps://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rapport-detudes-de-lasp-1/Dans quelle mesure les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) participent-ils à la transition agro-écologique dans les territoires ?L'étude de l'Agence de Services et de Paiement menée par Anne Buchet et Tiphaine Le Mao conduite à partir de GIEE rencontrés en 2016 en Nouvelle Aquitaine, a cherché à éclairer sur les motivations des agriculteurs engagés, ainsi que sur les atouts et les limites de l'outil de politique publique.

    L’étude dresse un bref panorama national et régional des exploitations qui intègrent des groupements, selon leurs orientations de productions et les thématiques agro-écologiques retenues.

    A travers des témoignages et des expérimentations précises de démarches agro-écologiques, l’étude analyse des cas pratiques d’exploitations en transition. Elle révèle la variété et la multiplicité des motivations au changement et confirme la diversité des innovations agro-écologiques et des acteurs qui les portent. Elle révèle que le regroupement d’agriculteurs, accompagnés par un animateur sur un projet commun, encourage et facilite l’évolution des pratiques agricoles.

    L’étude recense aussi les faiblesses de l’outil GIEE (notamment financières) à dire d'acteurs.

    Il ressort aussi que le GIEE offre l’opportunité pour les exploitants d’expérimenter de nouvelles pratiques et d’échanger collectivement à chaque étape d’un projet ; l’accompagnement technique et administratif par un animateur dédié au groupement est essentiel pour faire vivre le projet.

    L’étude conclut que le GIEE est un outil « tremplin » vers l’agro-écologie, car il accompagne les agriculteurs dans un projet collectif, pendant trois ans, pour que les nouvelles pratiques mises en oeuvre s’enracinent durablement.

    Le rapport complet de cette étude de l'ASP

    ]]>
    news-89930Wed, 15 Nov 2017 11:09:03 +0100Plus verte et plus économe, l’agro-écologie trace son sillon https://collectifs-agroecologie.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plus-verte-et-plus-econome-lagro-ecologie-trace-son-sillon-1/Ecoutez l'émission Interception de France Inter mettant en avant les dynamiques GIEE.Entre l’agriculture conventionnelle, gourmande en engrais, produits phytosanitaires et antibiotiques et l’agriculture biologique, dont les règles rendent la généralisation complexe.

    Un concept qui date du début du 20ème siècle, mais revenu au goût du jour depuis qu’en 2012 le ministère de l’Agriculture en a fait un axe de développement.
    Le principe général est d’utiliser les ressources naturelles pour produire mieux, sinon plus. Et les résultats, y compris économiques, pour les agriculteurs qui s’y engagent sont généralement plutôt satisfaisants. Il est encore bien difficile de quantifier le phénomène, mais son expansion n’est, par exemple, sûrement pas étrangère au fait que pour la première fois depuis plusieurs décennies, la consommation de produits phytosanitaires a diminué (de 2,7%) en 2015 en France.

    Et depuis deux ans, la consommation d’antibiotiques, elle, a baissé de 20% dans les élevages du pays. Respect des sols, assolement diversifié, utilisation de déchets naturels comme engrais, les possibilités sont multiples.

    Yves Decaens s’est rendu en Charente limousine dans la région de Saint-Junien, où depuis 2001, un collectif d’agriculteurs désormais regroupés dans le GIEE (Groupement d’intérêt économique et environnemental) Cendrécor, s’est associé à la papeterie industrielle locale. Celle-ci fournit ses cendres résiduelles, qui, épandues sur les cultures fourragères en améliorent la productivité. Résultat, les éleveurs travaillent en autonomie alimentaire.

    Ecoutez l'émission - 47 minutes

    ]]>